Comme les deux albums précédents, Scandale à Jérusalem a un style qui ressemble à une fable et donc se lit à plusieurs degrés,

 

Une fable ? 

Oui. C’est un récit qui vise à donner un leçon de vie de façon plaisante. Elle se caractérise souvent par une mise en scène d’animaux qui parlent. Dans cet ouvrage qui parle de la vie de Jésus, seul Jésus est figuré en être humain. Ses disciples et tous les autres personnages Bibliques sont représentés par des animaux.

 

Si c’est une fable, alors ça veut dire que l’histoire de Jésus est imaginaire ou romancée ?

Pas tout à fait. Coolus et Birus ont voulu coller au plus près des textes Bibliques. Dans les trois ouvrages, il y a plus de 500 références Bibliques explicites ou implicites.
Il n’y a que deux passages qui ne sont absolument pas Bibliques dans cette BD.
-Le dilemme de Nicodème qui ne sait pas s’il peut descendre Jésus de la Croix (mais il a pu tout à fait se poser la question en vrai…).

 

-Le fait que Pierre disparaît après son reniement et que Jean le cherche entre le samedi saint et Pâques. C’est de la pure imagination de Coolus qui est sans fondement Biblique.

 

Pour le reste, l’histoire est très fidèle à l’Evangile.

 

Alors à qui ça s’adresse ? Aux enfants ?

Le graphisme pourrait nous faire croire qu’effectivement, ça s’adresse aux enfants, mais PAS SEULEMENT ! Le public est varié :

LES ENFANTS (en âge de lire) découvrent une histoire construite avec plusieurs scénarios imbriqués, une trame, un enchaînement qui suit l’ordre chronologique de l’histoire de Jésus.

 

LES JEUNES lisent la BD à un autre niveau. Ils vont y découvrir des clins d’oeil aux  travers de références à leur monde d’aujourd’hui (téléphones, emprunts de citations à des films (comme star wars), situations cocasses et expressions de dessin hilarantes.

 

LES ADULTES approfondiront la BD encore d’une autre façon, en lisant la Bible entre les lignes à travers quelques explications, interprétations, ou questions que les auteurs posent en permettant de creuser la foi un peu plus loin.
Les TOUT PETITS aidés de leurs PARENTS ou GRANDS PARENTS pourront chercher une multitude de détails cachés tout au long de la BD. Une seule clause : avoir une bonne vue… Allez, qui voit quoi, là-dedans ?  Un kangourou qui fait un barbecue ?

 

 

 

mais aussi aux adultes qui connaissent déjà le sujet et seront sans doute surpris par ce qu’ils vont découvrir ou approfondir.

 

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *