Abeille « Déborah »

 

Culture générale

Les abeilles vivent en société autour de leur reine qui assure la ponte (entre 1500 et 3000 œufs par jour). Des ouvrières sont à son service en tant que gardiennes, magasinières ou butineuses. Les gardiennes reconnaissent les ennemis à leur odeur (guêpes, frelons, fourmis… et abeilles d’une autre ruche). Les butineuses rapportent 3 choses à la ruche : le nectar emmagasiné dans leur jabot, le pollen accroché à leurs pattes, et la propolis qui sert de ciment pour boucher les trous des alvéoles. Une ruche peut compter jusqu’à 40000 abeilles. Les abeilles d’été vivent environ 40 jours, les abeilles d’hiver environ six mois… et la reine 4 ou 5 ans. Les bourdons vivent environ 20 jours. Ils ne piquent pas. Si la nourriture est insuffisante, ils sont chassés et tués par les abeilles.

Dans la Bible,

l’insecte est peu cité, par contre, le miel est cité plus de 60 fois. Dans la  terre promise « ruissellent le lait et le miel » (Ex 3,8).

L’abeille habite aussi bien dans les bois que dans les rochers ou dans le désert. Le climat de terre sainte et les nombreuses fleurs lui sont propices. On fait l’éloge de l’abeille pour son acharnement au travail. Ce qu’elle produit est doux (Si 11,3). En hébreu, abeille se dit Déborah et trois femmes de la Bible portent ce nom, en raison de la suavité et du miel.

Dans la BD

GAT04-06-LapinbleuUne abeille écoute la prédication de Jésus (tout à gauche). A ce moment-là, il dit « heureux les doux car ils obtiendront la terre promise ». L’abeille (« douceur, suavité » en hébreu) écoute le maître de la douceur « doux et humble de cœur », pour pouvoir ensuite redonner cette douceur (le miel) autour d’elle.

Et moi,

ai-je conscience que je redonne ce qui me nourrit ? Si je suis nourri par la violence, je ne diffuse pas vraiment la paix. Avec quoi est-ce que je me nourris (musique, télé, discussions, lectures) ? Pourquoi ? Y a-t-il des conséquences qui me dépassent ?

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.