Tous deux sont membres de la communauté de la Croix Glorieuse (le site de la communauté est celui qui héberge le lapin bleu) et y exercent leur apostolat en tant que prêtres, à Perpignan.

Auteurs Birus-Coolus GAT

à gauche, Birus (fr Christophe Lembrez). Né un 14 septembre (fête de la Croix Glorieuse), en 1953, à Bailleul dans les Flandres françaises, il est attiré par la littérature et la poésie depuis toujours. Ses auteurs préférés ? Léon Bloy, Georges Bernanos, et Pierre Reverdy. Sa passion de jeunesse ? Les chevaux. Avant d’être rejoint par l’amour du Seigneur via la lecture d’un poème de Reverdy suivie d’une retraite à l’abbaye de Solesmes près de laquelle Reverdy avait longtemps vécu, il a exercé successivement des métiers tels qu’entraîneur de chevaux de course ou bibliothécaire. Il entre dans la communauté de la Croix Glorieuse en 1990, y prononce ses engagements définitifs en 1995. Ordonné prêtre en 1996, il occupe différents postes tels que curé de paroisse, aumônier de lycée, aumônier de prison. Il est incapable de passer à côté d’un livre sans le feuilleter. Actuellement, il achève son mandat de modérateur de la communauté de la Croix Glorieuse.

Birus est un enflammé de Dieu. Quand il parle de Jésus (et de Marie), ses yeux s’illuminent.

 

à droite, Coolus (Fr Jean-Baptiste Fady). Né à Strasbourg le 25 décembre 1973, avec un handicap de vue, il grandit sans trop savoir que faire de sa vie. Il aime dessiner, jouer de la clarinette, et observer le monde qui l’entoure, comprendre les choses, les gens. A 17 ans, appelé par le Seigneur sans que rien ne laisse présager tout ça, il décide de se mettre à sa suite pour devenir prêtre. Il entre à la Croix Glorieuse en 1993, prononce ses engagements définitifs en 1998 et est ordonné prêtre en 2002. Le lapin bleu a grandi dans la communauté. Coolus a eu diverses missions auprès des enfants et adolescents, de la liturgie, de l’accompagnement spirituel. Il a la chance d’avoir dans sa fratrie une Elvine artiste qui met de la couleur à ses BD, une Mel qui l’aide avec ses connaissances littéraires, un François-Joseph qui a des compétences informatiques et juridiques. Sans eux, l’évolution du lapin bleu ne serait pas ce qu’elle est…

Coolus est un apôtre de la joie et un chercheur de sens.

Ensemble, les deux larrons se complètent et se motivent mutuellement pour créer la trilogie dont « Galilée, une affaire qui tourne » est le second volet. C’est depuis 2009 qu’ils travaillent ensemble.

 

Ci-dessous, la présentation de Coolus vue par Mel :

* version Père Noël

Coolus (Frère Jean-Baptiste Fady) est né le 25 décembre 1973 à Strasbourg. Désireux de ne pas être confondu avec le Père Noël (quoique la ressemblance n’est pas flagrante non plus), il décide de valoriser le Lapin Bleu qui se veut témoin de la Bonne Nouvelle plutôt que le personnage rouge qui s’apparente à une machine distributrice de cadeaux. Ledit Lapin est nourri des expériences vécues par son auteur : fin observateur, malgré un handicap visuel, musicien à ses heures, dessinateur à d’autres heures et prêtre à toute heure, Coolus tire de ses diverses activités (et bien d’autres encore – que tu peux énumérer) des expériences de vie qui le font évoluer et qu’il transmet avec joie à tous ceux qui veulent suivre Jésus. N’est pas Jean-Baptiste qui veut, surtout lorsqu’on naît le jour de Noël, mais Coolus sait se faire petit pour que Lui grandisse (NB : ce n’est pas Coolus qui a écrit cette biographie, vous vous en doutez bien ! – là, il doit être tout rouge en la lisant). C’est au sein de la communauté de la Croix Glorieuse, dans laquelle il est entré en 1993 que le Lapin Bleu et les talents de son auteur s’épanouissent, au contact de toutes les personnes qu’il lui est donné de rencontrer.
Coolus est un apôtre de la joie et un chercheur de sens.

* version musicale

Coolus est né le 25 décembre 1973 à Strasbourg, alors que résonnaient dans la campagne les champs méloôÔôodieux redit par l’écho de nos montaâÂâagnes à la gloire de Dieu. La partition de sa vie s’écrit en noires et blanches (à l’image de son handicap visuel qui fait qu’il ne voit pas les couleurs – le Lapin Bleu reste donc pour lui une pure fiction !), alors que sa vie spirituelle est faite de doubles croches et menée tambour battant dès lors qu’il est appelé par le Seigneur à l’âge de 17 ans. Arrivé dans la Communauté de la Croix Glorieuse en 1993 avec sa clarinette, ses lunettes,  son stylo et son style à lui (non pas « à l’huile », merci de suivre, au fond), il colorie sa musique et harmonise son dessin à l’aide d’un certain Lapin. Rapidement, les dessins deviennent dessein, celui de transmettre la joie et de conduire les hommes vers Dieu. Le Lapin Bleu et son auteur (ordonné prêtre en 2002) s’entourent alors d’un petit orchestre, où s’accordent aussi bien Birrus le philosophe qu’Elvine la coloriste en passant par Fidji l’administrateur ou Mel la correctrice et tant d’autres, pour donner à cette nouvelle BD une note aussi bien symphonique que pastorale (notez le sûûûbtil jeu de mots) ! Vous aussi, venez écouter la mélodie qui vous est proposée ici par le Lapin Bleu (que celui qui a dit « Danube Bleu » se dénonce tout de suite) !

* version journalistique improbable

– Avec ce nouveau tome, l’auteur du Lapin Bleu nous emmène une fois de plus sur les pas de Jésus, à sa manière si caractéristique qui invite à la réflexion, et…
– Attends, attends… Pourquoi cette invitation au pèlerinage BDesque ? Il faut le préciser, quand même, pour nos lecteurs !
– Eh bien peut-être parce que Coolus a lui-même parcouru la Terre Sainte, entouré de la paroisse de l’Immaculée Conception, dans laquelle il est prêtre depuis 2004, et…
– Attends, attends… Pourquoi est-il prêtre de cette communauté, d’abord ?
– Sans doute parce qu’il a répondu à un appel que Dieu lui a lancé, à l’âge de 17 ans, et…
– Attends, attends… Que faisait-il avant ?
– Eh bien avant, il a grandi dans sa famille, sans trop savoir quoi faire de sa vie, avec une clarinette dans sa main gauche et un crayon dans sa main droite histoire de s’occuper, et…
– Attends, attends… Pourquoi ne savait-il pas quoi faire de sa vie ?
– Peut-être était-ce en partie lié à son handicap visuel, qui peut brider dans l’exercice de certains métiers, même si Coolus est pourtant pourvu d’un sens de l’observation assez développé pour que certains craignent d’être croqués à leur insu dans ses BD, et…
– Attends, attends, alors peut-on penser que le contexte familial a favorisé tout ça ?
– Comment savoir ? Il est certain qu’il a grandi dans une famille catholique (pire encore : charismatique !), et que d’ailleurs, la famille n’est pas en reste lorsqu’il s’agit de collaborer à ses projets, mais on ne peut pas être affirmatif sur ce point, et…
– Attends, attends… Il n’est pas né un 25 décembre (1973) ? Un jour de Noël ! Il était peut-être prédestiné à devenir prêtre !
– Mais tu as fini de m’interrompre, oui ??? Ca n’a rien à voir ! C’est peut-être un clin d’oeil divin, d’accord, mais si on va par là, alors c’est parce que son père a agit de telle façon qu’il a pu en arriver là, et de même son grand-père pour son père, puis son arrière-grand-père, et comme ça jusqu’à David, Moïse, Noé, et Adam. Et comme Adam a été voulu par Dieu, qui l’a créé à son image, alors… Mais oui, tu as raison ! NOUS SOMMES TOUS PREDESTINES !!! PREDESTINES A AIMER DIEU !!! Ca y est, enfin je découvre le sens de la vie ! Hourra, je m’en vais témoigner de tout ça ! Fini les interviews interminables, fini les questions pourries que tu me poses sans cesse, à moi la nouvelle vie, hiiiiiiihââââââââââââââââââ !

 

 

 

 

 

 

Share

Un commentaire


  1. pourquoi mon adresse mail apparaît-elle alors que vous écrivez que l’adresse ne sera pas publiée …que faire pour qu’elle disparaisse ?Merci

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *