Ce dessin prend deux pages entières de la BD. Quand on ouvre cette page, on est comme aspiré dans le livre, un peu comme devant un grand écran de cinéma). Il y a beaucoup de choses à dire alors je vas le faire en plusieurs articles.

On y reconnaît les animaux des précédents albums de la trilogie (« Nuit blanche à Bethléem » et « Galilée, une affaire qui tourne »)

-Explication théologique de certaines choses

-Références Bibliques présentes dans cette image.

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *