Mc 15,37

Mais Jésus, poussant un grand cri, expira

Le cri de Jésus déchire l’espace et le temps. Il déchire la case comme si elle se désagrégeait. Sur l’image, le Cri parvient du Golgotha, mais visuellement, on est pile au-dessus du Saint des saints. La vie de Jésus commence par un cri (comme tous les bébés qui naissent) et finit par un cri. Dans ce dernier cri, Jésus accomplit tout ce qui ne peut pas être dit.

Ensuite, la Parole (Jésus) se tait.

Is 50,3

Je revêts les cieux de noir, je les habille de deuil.

 

Lc 23,45

Le rideau du Sanctuaire se déchira par le milieu.

Le loup s’écrie « oh my God » (oh mon Dieu). Il ne voit pas Dieu dans le crucifié qui vient d’expirer mais dans ce qui est scandaleux : le rideau vient de se déchirer, laissant visible ce qui devrait être caché. Certaines personnes, dans la religion, se scandalisent plus de ce qui est autour des choses, du matériel, que des personnes qui passent au second plan. Ici, c’est typique : scandale, le rideau se déchire ! par contre, le crucifié, le souffrant, le supplicié, il s’en balance.

 

 

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *