Cette image apparemment simple illustre 9 versets Bibliques (au moins). D’abord, Jésus nous dit que depuis qu’il est venu, peu importe le lieu où on ira adorer Dieu
Jn 4,21
l’heure vient où vous n’irez plus ni sur cette montagne ni à Jérusalem pour adorer le Père.
parce que le Temple de la présence de Dieu, c’est Jésus lui-même :
Jn 2,20-21
Les Juifs lui répliquèrent : « Il a fallu quarante-six ans pour bâtir ce sanctuaire, et toi, en trois jours tu le relèverais ! ». Mais lui parlait du sanctuaire de son corps.
Dans la Jérusalem céleste (= le Paradis), il n’y a ni temple, ni église. Il y a le Seigneur.
Ap 21,22
je n’ai pas vu de sanctuaire, car son sanctuaire, c’est le Seigneur Dieu, Souverain de l’univers, et l’Agneau.

 

Quand on voit Jésus, on voit Dieu. Dieu est invisible, mais Jésus est l’image de Dieu.
Col 1,15
Il est l’image du Dieu invisible,

 

Quand on voit Jésus, on voit Dieu. Tout ce qui sort de la bouche de Jésus sort de la bouche de Dieu. Tout ce que touchent les mains de Jésus, c’est Dieu qui le touche…
Jn 14,9
Celui qui m’a vu a vu le Père. 
Mais bon, tout le monde n’a pas accueilli Jésus comme Dieu…
Jn 1,11
Il est venu chez lui, et les siens ne l’ont pas reçu.

 

Dans cette image, Jésus accourt vers nous, vers moi, vers toi, car tu n’es pas rien pour lui.
Is 43,4
Tu as du prix à mes yeux, que tu as de la valeur et que je t’aime

 

Il court vers toi comme un bien-aimé court vers son épouse.
Ct 2,8
La voix de mon bien-aimé ! C’est lui, il vient… Il bondit sur les montagnes, il court sur les collines,

 

Il vient conquérir ton coeur (ce verset de psaume parle du soleil, mais le soleil qui bondit hors de sa tente n’est-il pas comme une prophétie de la Résurrection, où la Lumière véritable (le Christ) surgit hors du tombeau ?)
Ps 18,6
tel un époux, il paraît hors de sa tente, il s’élance en conquérant joyeux.

 

Voilà donc Jésus qui s’élance vers toi pour t’accueillir comme tu es. Si tu habites loin du Temple, il vient vers toi. Si tu es impur(e), il vient vers toi. Il veut l’amener dans la maison du Père qui est derrière lui, en-haut du jardin (sur l’image)
Share

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.