Dans cette grande image de la page 47 qui occupe tout le bas, on voit la propagation de la Bonne Nouvelle dans l’histoire et dans l’espace.

Jésus est venu pour annoncer la Bonne Nouvelle.

Lc 4,18

Il m’a envoyé porter la Bonne Nouvelle aux pauvres

 

Puis il a envoyé ses disciples annoncer cette Bonne Nouvelle :

Mt 28,19

Allez ! De toutes les nations faites des disciples

Dans les premiers siècles, elle se propageait par voies romaines, par mer, en latin ou en grec :

Au moyen-âge, la langue évolue, les moyens de transport aussi. Les moines ont déjà bien évangélisé tout le bassin méditerranéen. Les monastères sont le centre de vie. Autour d’eux se construisent des terrains cultivés, des écoles, des hôpitaux, des villes…

Puis, la bonne Nouvelle se transmet en même temps que les découvertes comme celle du « nouveau monde »

Le monde va de plus en plus loin, de plus en plus haut…

Je salue au passage le travail de ma petite soeur « Mel » qui a fait les textes de cette page et qui a poussé la recherche de mes incohérences. Par exemple, j’avais dessiné un Zeppelin. Elle m’a fait remarquer qu’un zeppelin datait de fin XIXème et qu’une montgolfière (milieu XVIIIème) irait mieux avec le langage. Allons-y pour une montgolfière, alors…

 

Là encore, ce train est une PACIFIC 231 qui date de plusieurs décennies après l’invention du morse. Je voulais un train un peu plus puissant que les premières machines à vapeur. Evidemment, comme tout dessin de Coolus, cette locomotive a un détail incongru… lequel ?

 

Et voici la dedeuche de mon tonton. J’aime bien faire des clins d’oeil un peu partout, c’est rigolo… La parole fait allusion à la citation d’Armstrong mettant un pied sur la lune « un petit pas pour moi, un grand bond pour l’humanité »

 

La bonne nouvelle continue par air avec cet Airbus A-600 et un langage verlan. La traduction est « Vas-y, j’ai une nouvelle que tu vas en tomber sur la tête tellement ça déchire ». (La traduction de la traduction, c’est que c’est une Bonne Nouvelle)

 

Et enfin, une manière actuelle pour communiquer; passer par les satellites et les téléphones portables. Là encore, il y a un petit problème anachronique. On ne communique plus en langage texto sur les smartphones. On le faisait pour gagner du temps lorsqu’on avait des téléphones avec 9 ou 12 touches. Il fallait appuyer plusieurs fois sur une touche pour faire une seule lettre. Alors pour gagner du temps, on écrivait en abrégé. Ici, il est écrit « J’ai une super nouvelle pour toi, ça va faire le buzz ! »

(tu as vu le bouton on/off ? 🙂

Bref, la Parole de Dieu circule avec les moyens dont tout le monde se sert. Elle est vivante, la Parole de Dieu…

1 P 1,25

La parole du Seigneur demeure pour toujours. Or, cette parole est celle de la Bonne Nouvelle qui vous a été annoncée.

 

Et toi, comment la transmets-tu ?

 

 

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.