(Une des cases les plus difficiles à dessiner de la BD… On sent que c’était la fin !) Par contre, le manque de décor est voulu pour travailler surtout les expressions du lapin et la finesse du dialogue. Il n’est plus question de rigoler des détails car cette page te concerne, toi, et ce n’est pas le moment de te distraire…)

 

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *