Le salut

Jésus est Dieu

il s’est offert pour TOUTE l’humanité. Le salut englobe toutes les époques. Voilà pourquoi il y a l’empreinte d’unTyrannosaure-Rex et une paire de lunettes.

 

 

 

 

Si le salut concerne tous les temps, il concerne également toutes les races, voilà pourquoi il y a toutes sortes de catégories d’animaux.

 

 

 

 

 

 

 

Dans la toute première version de la trilogie en un seul volume, On ne voyait pas Jésus. La croix était constituée en négatif avec tous les animaux qu’on trouvait sans la BD, du plus petit au plus grand, les méchants comme les bons, pour montrer que Jésus a donné sa vie pour tous.

Il n’a pas été possible d’utiliser ce même concept dans la version actuelle car il y avait trop d’animaux dans les 3 volumes de la trilogie. Ou bien ils auraient été tout petits, ou bien j’en aurais oublié.

 

 

 

Marie

Marie, la mère de Jésus, est présente durant la Passion et également à la croix. Il a été très difficile de la représenter. Nous n’avons fait que la suggérer symboliquement. Marie est une créature, donc il nous fallait la représenter en créature. Mais représenter Marie en animal, c’est délicat. Ici, on voit du bleu (couleur mariale) à côté de Jean, l’aigle. Ca ressemble à une robe. On n’en voit pas plus.

 

 

Le serpent

Coincé par la croix, il ne peut plus nuire à personne. On aurait pu le tuer définitivement dans la BD, mais si ça avait été le cas, le lecteur aurait pu se poser la question « Si Jésus a vaincu le mal, s’il est mort pour nous, comment se fait-il qu’il y ait encore et toujours du mal et de la mort dans le monde ? ». C’est effectivement seulement à la fin des temps qu’on verra que le mal a été vaincu le jour où Jésus est mort a savoir que Dieu est plus fort que le mal, qu’il n’a aucune idée du mal et que le mal n’est pas en lui.

Nous savons que Jésus est un remède au mal.

 

 

 

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.