« Oui, j’ai du prix aux yeux du Seigneur » (Isaïe 49,3)
 -careme2017-lapinbleu-42mardi6
 
-J’écris ou j’apprends ce verset.
-Je me répète ce verset plusieurs fois dans la journée et j’écoute ce que peut me dire le Seigneur dans cette parole.
-Je peux mettre en pratique ce verset, comme il me semble bon de le faire.
-Je remplis la bulle.
-Je peux partager mon expérience (ou comment j’ai essayé de mettre cette parole en pratique et le bienfait que j’en ai reçu).
 
Aide pour comprendre ce verset :
Dimanche, nous avons entendu le troisième chant du serviteur, hier, le premier. Aujourd’hui, c’est le second. Le serviteur est ici la lumière des nations qui porte le salut jusqu’aux extrémités du monde. Pour illuminer le monde, il faudra qu’il soit élevé sur la croix, comme la Lumière qu’on met sur le lampadaire et non sous le boisseau.
FacebookTwitterGoogle+PinterestPartager

9 commentaires

  1. Mel

    Lazare, sors de là ! Tu as vraiment de ces cachettes, toi !

    Répondre
  2. béa-titude

     » Oui tu es bon (bonne ) à jeter ….mais dans Mes Bras ! « 

    Répondre
  3. béa-titude

     » N’ai pas de peur ! ici le tri c’est électif !  » Thib
    « J’ai dit  » tu as du prix…, et non : « Pas vu- pas pris », ni pris-,on culpabilise… »

    « Avec moi l’or-dure mais c’est l’or de ton coeur que je désire…. » Thom

    « Ce n’est pas plou-belle la vie mais plus Fort qu »La mort !  » Camille

    Répondre
  4. Minuscule

    Trouvé !

    Répondre
  5. Aurelie27

    BULLE: Mais non tu n’a pas un gros nez, tu n’as pas de trop grandes oreilles (pour un lapin), tes yeux ne sont pas bleu comme ton corps mais sont jolis quand même. N’oublie pas, tu as du prix à mes
    yeux, et je t’aime.

    VECU: L’adolescence a pu être une période à certains moments difficile pour moi où j’étais comme ce lapin, préférant me cacher et où je n’avais pas compris l’importance de l’amour du Seigneur et
    surtout l’aide que cela peut apporter de se savoir aimer par Lui. Plus tard, je suis partie en pélérinage étudiant en Terre Sainte. Lorsque je suis revenue j’avais envie de dire à tout les gens que
    je croisais dans la rue: Dieu existe et Il nous aime. Je ne l’ai pas fait mais j’ai parfois pu témoigner de cet amour. Et surtout, le fait de me savoir aimer par Dieu m’apporte un réconfort
    toujours plus grand et fort à chaque fois que je m’en souviens (car malheureusement parfois j’ai aussi tendance à l’oublier)

    Répondre
  6. Emmanuel

    bulle:  » Eh ! Sors de là tu vaux bien plus que cela ! »

    Vécu: oulà ! cette journée de mardi j’aurai bien fait comme le lapin bleu… Je n’ai franchement pas fait grand chose de ma journée et je me suis senti inutile, nul et tout le tintoin ! Alors me
    mettre dans la poubelle je n’en étais pas loin… Mais j’avais lu ce verset d’Isaïe, que je connaissais d’ailleurs, alors je ne pouvais pas tomber au fond du trou.
    Merci Seigneur de me soutenir malgré les épreuves. Donnes moi d’avoir une totale confiance en Toi .

    Répondre
  7. Bibiche

    bulle : « Allez, mon lapin… t’en fais pas ! Car je t’aime tellement que j’offre mon fils pour TE sauver !!!

    vécu : je savais déjà que le Christ était mort pour nous sauver mais avec cette phrase, je me suis souvenu qu’il était mort pour ME sauver, moi aussi, personnellement ! bon, je m’en souviens
    régulièrement, j’ai déjà écrit un commentaire là dessus ! mais il faudrait s’en souvenir tous les jours et 24h sur 24 ! c’est tellement beau ! un tel Amour pour ses créatures ! pour TOUTES ses
    créatures !!!

    Répondre
  8. Mélanie20

    BULLE : Je t’aime !
    VECU : J’ai eu pendant longtemps peur du sacrement de réconciliation car j’avais honte de moi. J’ai pris mon courage à 2 mains il y a 6 mois et je me suis dit que chaque mois, j’irai me confesser.
    Maintenant, j’attend ce moment avec impatience car je sens par ce sacrement tout l’amour que le Seigneur à pour moi malgré toutes mes pauvretés.

    Répondre
  9. Mélanie20

    BULLE : Je t’aime !
    VECU : J’ai eu pendant longtemps peur du sacrement de réconciliation car j’avais honte de moi. J’ai pris mon courage à 2 mains il y a 6 mois et je me suis dit que chaque mois, j’irai me confesser.
    Maintenant, j’attend ce moment avec impatience car je sens par ce sacrement tout l’amour que le Seigneur à pour moi malgré toutes mes pauvretés.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *