6ème Dimanche de Carême – Année A
(Rameaux) 

Au début : Matthieu 21,1-11 

1ère Lecture : Isaïe 50,4-7 

Psaume 21 

2ème Lecture : Philippiens 2,6-11 

Evangile : Matthieu 26,14 – 27,66
AC6Lapinbleu419CMt26_72

Pour aller plus loin

Détails
-Le lapin gris, bien habillé (classiquement, couleurs neutres) veut se fondre dans la masse.
Le lapin bleu, lui, a tout pour qu’on le remarque ; des lunettes roses, une casquette rouge, il crie en couleurs vives, histoire qu’on le voie bien. Il n’a pas l’air d’avoir une vie modèle, puisqu’il vient de vider une bouteille, que ses dents montrent que sa nourriture n’est pas équilibrée, et le voici qui compromet l’autre par des paroles pas très flatteuses.
Questions
-Le lapin gris l’ignore par le geste (il tourne le dos et fait un serment de sa main droite) ainsi que par sa parole (je ne connais pas cet homme)
-Combien de fois est-ce que je ressemble au lapin gris lorsque la discussion s’engage sur le Christ, l’Eglise, le pape… dans un terrain hostile ?
-Je n’aime pas qu’on m’ignore. Me suis-je déjà posé la question des sentiments du Christ quand j’agis comme ça envers lui, alors qu’il est parfait et personne ne peut avoir quelque chose à lui reprocher ?
Share

7 commentaires

  1. Marie-Ange

    -Peut-être que le lapin bleu, malgré la vie dissolue qu’il mène a le cœur rempli de générosité, d’amitié.
    -Je me demande si le lapin gris, bien apprêté, centré sur sa petite personne, n’est pas simplement un orgueilleux égoïste.
    -Tous deux sont également aimés de Dieu ! Il les connait parfaitement corps et âme.
    -Avec Dieu rien n’est jamais perdu.
    -J’aime à penser qu’à ce moment de leur vie (ils ont sans doute le même âge) ils ont autant de chance l’un que l’autre de se ressaisir, de rencontrer l’ami qui les aidera à trouver le chemin du ciel et qu’ un jouir ils seront réunis dans la maison du Père !

    Répondre
  2. Jérôme

    le fer de lance ! voulais-je dire!

    Répondre
  3. Jérôme

    Bonjour,

    En effet, il peut être très difficile de témoigner de sa foi chrétienne dans un pays où celle-ci a été confinée dans la sphère privée alors que la lumière n’est point faite pour rester sous le boisseau et que le peuple est abreuvé de messages publicitaires et idéologiques. Dès que l’on ose parler de foi en Jésus le Christ, d’aucuns crient au prosélytisme, mais dès que l’on diffuse des messages dans les médias, on revendique la liberté d’expression, alors qu’il s’agit de propagande idéologique.
    Nous vivons sous un régime athée. La laïcité est brandie comme un étendard de neutralité mais c’est en fait le faire de lance d’un athéisme institutionnel. Ceux qui ont voulu la séparation de l’Eglise et de l’Etat n’étaient pas propices à l’évangélisation de la France.
    C’est pourquoi, nous, chrétiens catholiques ou autres, devons avoir le courage de parler de la foi en Christ avec la douceur des agneaux et l’intelligence des serpents…

    Répondre

  4. Nous pouvons être ainsi avec le Christ mais aussi avec ceux ou celles de notre entourage dont nous ne sommes pas fiers et qui sont pourtant aussi visages du Christ…

    Répondre
  5. daniel

    superbe !

    Répondre
  6. marion

    ouahhh!!! super bien vu! BRAVO!!!!EUDP

    Répondre
  7. graziella2

    J’adore cette forme d’humour!

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.