Un aveugle qui a une forme olympique…

 

1ère Lecture : 1 Samuel 16,1…13
Psaume 22
2ème Lecture : Ephésiens 5,8-14
Evangile : Jean 9,1-41

 

AC4Lapinbleu585C-Jn9_7

Pour aller plus loin

Détails
-Le lapin aveugle marche dans la foi.
-Sa canne blanche est en forme de croix, signe de la victoire du Christ qu’il brandit.
Questions
-L’autre lapin, lui, n’est pas aveugle, il a des yeux même plutôt énormes. Il a tout ce qu’il faut pour descendre dans la piscine, les yeux pour voir et l’échelle de son côté. Il reste figé des pattes.
-Logiquement, un aveugle a la sensation jusqu’au bout de ses membres. S’il marchait sur l’eau, il le saurait très bien car ses pieds ne seraient pas insensibles à l’eau. Ce dessin veut davantage montrer le chemin qu’on parcourt quand on est dans la foi (et aveugle sur son propre cheminement, c’est-à-dire qu’on a l’impression qu’on n’avance pas) contrairement à celui qui voit avec ses yeux mais qui, lui, n’avance pas parce qu’il ne croit pas.
Il ne croit pas en lui, aux autres, à Dieu, et a besoin de preuves constamment. Mais quand il a des preuves, ça ne veut pas dire qu’il avancera pour autant.
-En quoi suis-je aveuglé(e) ? Qu’est-ce que les autres me disent souvent et que je refuse de voir, ou d’admettre ?
Share

2 commentaires

  1. béa-titude

    J’aime bien ce dessin…C’est la messe de demain …
    Pourquoi allez souvent en quête d’un but alors qu’on est déjà arrivé et que le prodige est sous nos yeux et qu’il y a juste à ouvrir les yeux…
    Regarder le prodige-yeux du quotidien, autour de soi ( pommiers du japon en fleurs) en soi , et à travers les autres …
    C’est un travail quotidien…Suis-je à pleurer sur un avenir autre, un destin plus mirobolant et flatteur ?
    Où est l’appel de mon coeur…La mission du jour donné ? La place que j’ai à occuper ? Les petits bonheurs que je peux dispenser…
    Quelles lunettes fumées et quelles exigences fumeuses sont en train de tout assombrir ?
    Bien sûr qu’il y a des choses que les autres me renvoient et qui ne me plaisent pas, des étiquettes un peu toutes faites et un peu faciles…qui font un peu- beaucoup les contours de mon caractère sans parfois beaucoup d’indulgence….
    Si cela ne me correspond pas, c’est à moi d’inverser la tendance, d’entendre ce qui ne va pas ou d’en faire d’une faiblesse une chance pourquoi pas 🙂
    Peut-être alors que mon handicap, ma tare, me fera marcher au-dessus du lot ?
    Flotter, monter le niveau ( de l’eau et des pensées mauvaises et médisantes ? ) , apprendre à voir autrement les petitesses des autres justement , plus tendrement ?
    Me rappeler qu’on ne change pas d’ADN mais qu’on peut ne pas tomber dans des haines ou des rancunes ou des amertumes…Que la Fragilité c’est occasion d’appel à plus Aimant ?
    Que la « tuile » couvre aussi les toits et abrite parfois des foyers bien chaleureux…
    Que ma chute c’est aussi l’occasion de voir qui me tend la main et me relève ?
    A ceux que je soûle,….. pardon….
    l’aveugle est parfois meilleur entendant et le verbiage, plein d’attention…..
    Le coeur y est, bien accroché et l’humilité de ne pas connaître à l’avance où vont les pas…permet parfois d’accueillir ceux qu’on n’attendait pas….
    Certains ont pu dit-on ainsi parfois accueillir …. des anges…..:-)

    Répondre

  2. « Ce dessin veut davantage montrer le chemin qu’on parcourt quand on est dans la foi (et aveugle sur son propre cheminement, c’est-à-dire qu’on a l’impression qu’on n’avance pas) ». Très juste ! N’oublions pas de regarder de temps en temps d’où nous venons, quel chemin nous avons parcouru dans la foi. Il est sans doute sinueux avec des boucles qui reviennent en arrière, mais il est réel et Dieu le regarde tendrement, avec peut-être un sourire compatissant quand nous prenons un cul de sac, mais il se réjouit de notre progression et nous pouvons lui rendre grâce pour son Fils et l’Esprit qui nous accompagnent.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *