Jérémie 20,10-13
Psaume 68
Romains 5,12-15
Matthieu 10,26-33
ATO12-Lapinbleu440C-Mt10_31

Pour aller plus loin 

Détails
-Le lapin vaut effectivement plus car il est à la première place du podium.
-Si on regarde bien, la tête des aigles dépasse quand même celle du lapin. Dans la logique de Dieu, c’est souvent ce qui est en-dessous, qui est petit, faible, pauvre ou caché, qui vaut plus que le reste.
Questions
– Le mot hébreu tsippôr désigne de façon générale les petits oiseaux (voir ce mot). Il est traduit par moineau ou passereau. Cet oiseau est fidèle à son nid construit sans doute sur le mur du Temple. On en vend deux pour un sou. Mais cet oiseau est aussi effronté, piaillard, querelleur… et dans ce cas, l’être humain peut lui ressembler. Mais même dans ce cas, il ne passe pas inaperçu aux yeux de Dieu qui s’intéresse à eux. Certaines personnes ont beaucoup de défauts apparents et il y a beaucoup de personnes qui ne les supportent pas. Dieu, lui, les regarde avec intérêt.
–Est-ce que je connais des personnes difficiles à supporter ? Qu’est-ce qui m’aide à les traiter avec humanité ?
FacebookTwitterGoogle+PinterestPartager

3 commentaires

  1. SCLAFER MP

    mais… c’est la « St lapin Bleu » aujourd’hui: Alors Bonne Fête Frère lapin Bleu, avec cette prière que vous connaissez sans aucun doute:

    Prière de saint Anselme de Cantorbéry

    O bienheureux Jean

    toi qui as baptisé le Fils de Dieu,

    tu étais rempli de l’Esprit Saint

    avant même d’être enfanté.

    Et tu reconnaissais Dieu

    avant que le monde ne l’ait connu.

    Tu as reconnu la Mère de ton Dieu

    avant que ta mère l’ait saluée.

    Ami de Dieu, intercède pour nous.

    Répondre
  2. béa-titude

    Les moineaux sont fidèles à leur nid, je trouve cela joli parce que les coucou pas du tout, ils piquent et squattent celui des autres…J’ai toujours du mal avec les coucou…même s’ils nous salut bien gaiement je les voient un peu comme des voleurs, des inspecteurs de travaux finis, des paresseux qui prétendent aux lauriers sans avoir peiné ni travaillé ,mais peut-être tout simplement qu’ils ne savent pas faire.. :-) Au moins savent -ils user pour faire leurs petits des oeuvres des autres. On dit cela d’un bon chef …Est-ce celui qui est compétent et sait tout, en remontant ses manches le premier ? Ou est-ce celui qui sait recruter ceux qui sauront faire justement ce qui lui fait défaut ?
    En voyant ces deux magnifiques aigles vexés je me dis que ce n’est pas simple si l’on fonctionne au système du « podium »…avec une première place ( D’ailleurs quand les disciples ont joué au jeu de la meilleur place ça ne leur a jamais donné la couronne de sainteté … avec en plus cette histoire inversée des premiers et derniers il vaut mieux ne pas chercher )
    J’aime bien le mot supporter….
    On y sent l’effort , de porter parfois à bout de bras…c’est presque comme super-porter…Cela respire la sueur parfois du coeur…
    Oui il y a des personnes pour qui c’est plus compliquées, qu’elles fassent échos à mes faiblesses ou empiètent sur le territoire chasse-gardée de mes compétences, qu’elles soient en souffrance, de celle qui me fait tout absorber et contre laquelle je ne sais pas très bien comment lutter, qu’elles soient heureuses quand moi je vis une tourmente et que la jalousie me chatouille un peu, que leur histoire me paraisse difficile à comprendre et un peu inaudible, qu’elle ait posé des actes que je réprouve ou que j’aurai pu être tenté d’imiter, qu’elles m’agressent et me détestent gratuitement de façon qui m’apparaissent injuste, qu’elle piquent ou m’irritent, me vexent ou me blessent, me rebutent…
    Ce sont celles pour qui il y a lutte dans la rencontre, lutte pour me bousculer dans mes conforts, lutte pour rester accueillante, polie, aimable, lutte pour chercher le bonus à trouver là où les apparences sont contraires et où je n’en fini pas de juger ….de médire, de vouloir étiqueter….
    Et puis il y a ce regard de bonté, gratuité, à ouvrir pour risquer ce qui m’expose mais me fait grandir…ce contact d’âme âme à bosser et parfois ce « Pitié Seigneur aime-là, je n’y arrive pas ! Mets plus de cet amour qui me fait tant défaut dans mon coeur échaudé qui ne veut plus bosser et qui tournerait bien le dos »
    Et il y a supporter à l’anglaise, « supporter- fan, coach…. » celui qui encourage, motive, admire, accompagne- acclame, celui qui s’unit de tout coeur au sportif dans l’effort et qui hurle aux JO, dans les stades… Celui qui vibre avec l’autre et tout ce qu’il vit.
    En somme qui communie….
    Cela me fait tilt, communion- Eglise- Passion-
    Donne moi Seigneur de devenir le supporter fidèle et positif de celui que tu me donnes parfois à supporter, de vouloir « notre » »Ta » victoire, d’attendre le meilleur, de croire que la Gloire est autant sur le parcours qu’à l’issue de la course, autant dans le succès que dans les doutes, autant à soulever la coupe qu’à passer les obstacles…
    Que de celui que mon mauvais esprit donnait tocard, tu fasses le vainqueur de mon coeur….
    Donne-moi Seigneur de ne jamais oublier que quand j’ai du mal à supporter l’autre, toi tu restes notre Supporter le plus fan, bien au-delà de ce que nous pensons capable de faire, tu nous espères, infiniment Père…

    Répondre
  3. Marie-Ange

    L’hiver je suspends aux branches dépouillées de leurs feuilles, des boules de nourriture pour les petits oiseaux. J’aime les observer :
    Les mésanges attendent sagement leur tour posées sur une branche voisine. Le gentil rouge gorge se pose à terre et picore seulement les graines qui tombent. Quant aux moineaux ils arrivent en équipes, à grand bruit. Ils se bousculent, se chamaillent pour avoir la meilleure place, chasse les pauvres mésanges puis repartent subitement, toujours groupés…
    Dieu qui connait chacune de leurs plumes les a voulu ainsi, différents les uns des autres… Comme nous autres sommes différents les uns des autres.

    Donne-moi Seigneur de poser un regard fraternel sur les frères et/ou les sœurs que j’ai du mal à supporter. Apprends moi la tolérance, aide –moi à les aimer comme des frères/soeurs.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *