Avec la crise, tout augmente… Tout… même moi !

 

Psaume 39

2ème Lecture : 1 Corinthiens 1,1-3 

Evangile : Jean 1,29-34 

ATO02-Lapinbleu413C-Is49_5.jpg

          Pour aller plus loin

Détails

 

-La traduction de ce verset varie ; on trouve aussi « Je serai glorifié aux yeux du Seigneur », ce qui a le même sens.

Ce verset n’est pas le même qu’Isaïe 43,4 « Tu as du prix aux yeux du Seigneur… ». Isaïe insiste bien sur ce thème.

-L’ensemble est simple : on y voit un lapin qui a une étiquette avec un prix dessus, rien de plus.

-L’étiquette est accrochée à son bras, Le pris est élevé, infini (on n’en voit qu’une partie) et en rouge. Il descend du Ciel.

-La signification est que chaque être vivant a ce prix infini, en rouge, parce qu’il a coûté le sang (=la vie) du Fils de Dieu. Je vaux le prix de Dieu puisqu’il a donné sa vie pour moi.

-Le prix n’est pas celui que je me donne, que je me mets, mais celui que Dieu me donne. C’est pour ça que sur ce dessin, il n’y a rien d’autre (pas de décor, pas d’autres personnes…) A moi tout seul, je vaux le prix de Dieu.

-Le lapin a l’air étonné de valoir tant aux yeux de Dieu.

 

Questions

 

-Si c’était pour moi seul(e), Dieu aurait quand même créé le monde quand-même.

-Si c’était pour moi seul(e), Dieu serait quand même mort sur la croix.

Que penses-tu de tout cela ?

Share

6 commentaires

  1. Marie-Ange

    Je sais bien que je suis hors sujet et j’ose espérer que vous me pardonnerez :

    Ce prix « infini » qui « matérialise » l’amour inconditionnel que Dieu a pour chacun d’entre nous me fait penser à ce nombre qui grimpe tranquillement et régulièrement : 103 345 à ce jour !!!

    Il s’agit du nombre de visites qu’a reçu le site du Lapin Bleu en un peu plus (j’espère que je compte bien) de 14 mois.
    103 345 personnes (ce n’est pas rien !) ont souri même parfois ri, ont réfléchi, médité, ont parfois été agacées ou j’en suis certaine plus souvent touchées, émues … par ce petit lapin bleu tour à tour facétieux ou grave mais dont le but est toujours de nous aider à aller plus loin, à monter plus haut, vers Jésus !

    Répondre

  2. Si c’était pour moi seule , Dieu ce serait incarné et serait ressuscité quand-même…
    Il me dirait « Va et ne pêche plus, descend de ton arbre , lève -toi et marche, tuons le veau gras ou mais toi ma fille, tu a toujours été avec moi et ce qui est à moi et à toi, va te laver à la piscine de Siloé, va ta foi t’a sauvé, ……
    Il me dit ces mots-là et tant d’autres qui résonnent pour moi , qui soignent …
    Je ne sais pas si j’ai pensé que c’était pour moi seule que Dieu agissait ?
    Déjà que j’ai longtemps trouvé que cette mort offerte que je n’avais pas demandée faisait de moi un criminel coincé et tellement infiniment redevable que cela en était trop lourd, un fardeau plus terrible que mon péché, plus culpabilisant et tout était bloqué.
    Je me sentais liée, plus libre d’aimer, comme les sacrifices que font certains parents sur le mode « Avec tous ce que j’ai fait pour toi quand-même tu pourrais être parfait avec moi…indéfiniment aimant … »
    Non pas que je ne devais pas ressentir cette reconnaissance mais que n’ayant rien exigé, j’avais l’impression d’être plus Pilate, plus Grand Prêtre, plus populace déchaînée que bon larron …manipulée par le sentiment d’être sadique et cruelle.
    C’était trop , impossible addition à équilibrer à l’heure des comptes qui venaient dès maintenant…
    Je m’en suis sortie de ce tunnel de regards ligotés sur toutes mes imperfections, mes ratés, mes failles, mes manques d’amour et mes chutes de haines…en regardant la pierre qui a roulé , la lumière du matin de Pâques, l’amour vainqueur…l’Homme glorifié,…
    J’avais besoin de toute cette lueur pour ne plus être crucifiée à mes erreurs , mes trahisons, mes colères, mes peurs…
    Ce n’était plus cette mort qui me faisait payer le prix de ma défaillance insondable mais la Tendresse bien au delà de l’insupportable…
    Et ce qui allégeait aussi ce poids incommensurable après ces 7 paroles en croix, c’était de savoir que c’était tout pour moi, totalement …sans rien garder !
    Mais aussi c’était en étant aimée de tout temps… avant même que je naisse, aussi totalement aimée et connue.
    Ce présent je le vivais en lien avec Lui mais aussi reliée aux autres, tous les autres, de tous siècles et temps, par cet amour infini , impensable, vers une même éternité…
    Chaque Parole est pour moi et me creuse, m’allège, mais est donnée à chacun et à tous !
    Cet amour nous enveloppe aussi entièrement sans réserve dans notre intimité mais aussi fortement à chaque personne crée…On ne peut imaginer à quel point il déborde, à quel point il est intarissable, combien il porte en lui le Sens de toute existence fût elle fugitive à l’échelle du monde ou de l’univers…
    Intégralement aimée telle que , et appelée plus loin dans cette trinité ou l’amour circule parce qu’il n’y a pas de solitude mais le partage parfait…
    Je peux aimer ce don qui n’est pas sacrifice car il n’est pas choisi, imposé pour me faire expier pour la fin des temps, mais gratuit, aucun donnant donnant, ni calcul…Juste un appel et un « je t’aime », un sauvetage inespéré…total ! Un aller au bout du bout de tout pour ouvrir à tous les possibles…ouvrir à l’Invisible, indicible …
    Il n’y a pas de chantage, ni de masochisme, il y a un cadeau, certes douloureux, qui répond au Mal par le Mal nié, refusé, anéanti qui s’arrête ici sur la croix levée.
    Mais ce prix annoncé dans le refus de l’escalade de la chaîne de violence et de haine, est le prix du don suprême de gratuité, celui de l’éternité….
    Alors oui combien le prix est fou, car fou de cet Amour déposé en nous qui ne demande qu’à se lever….dont il faut accepter de faire sauter les verrous….
     » Père en tes mains je remets mon esprit…pour la Vie, pour leurs vies, pour la petite vie de béa-titude qui se fait toujours autant de nœuds au cerveau….et qui parfois se brûle les yeux à ta Lumière….

    Répondre
  3. Minuscule

    Il est grand temps pour le peuple de Dieu de rendre grâce et d’adorer !
    Si c’est vrai pour moi, c’est aussi vrai pour chaque créature. Annonçons le !!

    Répondre
  4. Court Christiane

    Oui cela fait du bien de le rappeler car les hommes ne cessent de rabaisser ceux qui ne sont pas diplomés…ou qui sont pauvres…
    Merci Seigneur car avec toi nous n’avons pas de prix!

    Répondre
  5. Dominique

    On ne voit bien qu’avec le coeur, l’Essence – ciel est invisible pour les yeux

    Répondre
  6. Marie-Ange

    Je le sais bien, Seigneur, que malgré toutes mes imperfections, tous mes manques etc. j’ai du prix à tes yeux. Mais que c’est bon de me l’entendre dire !
    Il me semble, ce matin, que si les hommes (et les femmes) pouvaient intégrer cette idée, la société deviendrait meilleure…

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *