Jésus s’est incarné Juif, mais il aurait pu être incarné Tchèque ( « un carnet de chèques » ?)

Première lecture : Exode 20,17

Psaume 18

Deuxième lecture :  1 Corinthiens 1,22-25

Evangile : Jean 2,13-25

 

 

Pour aller plus loin

Détails

 

-Un chèque en blanc descend du ciel. Il est spécifié qu’il s’adresse au lapin bleu baptisé. Quand Dieu donne sa Vie Divine, à travers le baptême, il nous donne TOUT (un chèque en blanc)

-Ce chèque est valable en permanence, puisqu’il n’est pas daté. Dieu nous le fait à chaque instant.

-Sur ce dessin-ci, les couleurs sont mal passées, la signature était le tétragramme, les 4 lettres du nom de Dieu.

-Le lapin se demande ce qu’il lui tombe du ciel. Il ne voit que la face cachée. Cependant, il tend les bras pour le recevoir.

 

 Questions

 

-Et moi, ai-je plus conscience que, par mon baptême, Dieu m’a tout donné ?

-Est-ce que je lui demande des choses, au nom de mon baptême ?

-Ce chèque n’a aucune valeur tant que je ne l’ai pas rempli. Si j’avais à le remplir aujourd’hui, que lui demanderais-je ?

 

Share

4 commentaires

  1. béa-titude

    Si j’ai conscience que Dieu m’a TOUT donné, je n’ai logiquement rien à lui demander et que à rendre grâce et le glorifier…
    Or de fait la demande est encore au cœur de la prière; le cri même parfois…
    Peut-être qu’en avançant dans la vie la demande cesse d’exister pour moi mais existe pour les autres, par amour des autres, pour le bien que je leur souhaite, en bénédiction.
    Plus compliqué est de demander pour soi, frontière de l’égoïsme et du moi moi du pharisien je ne sais…D’ailleurs on est dans le Notre Père et pas le « Mon  » Père…
    « Là où vous êtes plusieurs réunis en mon Nom « ..la relation duel semble toujours enfermer un peu, nous avons un Dieu trinitaire où l’Amour circule..
    Alors malgré ce don de TOUT ( ce- qui devrait me combler) est-ce que je demande des choses au nom de mon Baptême ?
    Je repense à cette phrase de Job « Dieu a donné, Dieu a repris qu’Il soit béni » qui a eu de beaux jours aux obsèques et « reprendre c’est voler » de nos cours de récré…
    Si on sort du Don de Dieu où arrive-t-on ?
    J’ai en tête la question posée à St Gonzague je crois si la fin du monde lui était annonce immédiate que ferait-il ? Il continuerait à jouer à la balle ? Cela m’a toujours étonné…je crois que je dirai combien je les aime à mes proches, je demanderai pardon aussi, preuve sans doute que je ne suis pas avancée encore assez en Amour…
    Ma première demande serait donc de L’Amour à mettre sur mon chèque en blanc, du à recevoir et à donner, du inépuisable …
    Et puis me vient cet écho de Salomon à dix sept ans  » Donne à ton serviteur un cœur intelligent pour juger ton peuple, pour discerner entre le bien et le mal, », de l’intelligence pour comprendre la Justice… cela me parait lourd de responsabilité, mais je n’ai pas il est vrai à diriger un peuple…la sagesse m’apparaît comme une science de la Paix…
    Et qui serait-je pour « juger »…
    Alors que demanderais-je à Dieu ( ce qui m’arrive ) , au nom du Baptême ( Je n’y avais à vraie dire jamais pensé.) Logiquement de remplir ma mission de Prêtre prophète et roi ?
    Difficile humilité ?
    Je ne sais pas, je me projette difficilement , dans l’épreuve j’appelle à l’aide, avec toute ma maladresse dans ma vérité humaine…et si le plus fort du Chrétien c’est de n’être pas seul, jamais, de n’être pas « abandonné »  » de remettre en son Esprit » sans doute que ma quête serait ce chant « En Toi j’ai mis Seigneur ma confiance, Ne me délaisse pas, Dieu de ma joie »
    Je lui demanderai de la confiance et de la Foi. Et peut-être que la dose en serait ce grain de moutarde qui déplace les montagnes , si tant est que ce déplacement soit le projet de Dieu 🙂

    Répondre
    • béa-titude

      Là présentement je demanderai aussi que la convalescence et rééducation de Marie-Ange pour ses jambes soient efficaces et que le livre de Coolus à paraître de notre Lapinbleu missionnaire soit aussi lumineux que les précédents et convertissent les-nos âmes…
      Il va donc falloir aimer le scandale le 10 Mars … Le décompte est commencé par chez nous

      Répondre
      • Marie-Ange

        Mes jambes vont de mieux en mieux. Je marche presque bien et suis récemment rentrée à la maison. Merci Béa, vous êtes tout à fait sympa.

        Les questions du lapin Bleu me rappellent combien je suis maladroite lorsque j’essaie de demander à Dieu quelque chose pour moi. Je peux dire : « Seigneur donne moi la force, Seigneur augmente en moi la foi ». Je peux crier ma souffrance, mais je suis incapable de demander « un cadeau » précis pour moi ; Dieu m’a déjà tellement donné ! J’ai l’impression qu’il y a tant de gens qui ont plus de besoins que moi et c’est pour eux que j’intercède.
        Mais je peux dire :  » merci Seigneur pour tant de grâces, merci Seigneur pour les gens rencontrés au cours de ma convalescence, pour toutes les belles choses qui se passent dans ma paroisse. Et merci pour ce nouvel album que j’attends avec tellement d’impatience ! « 

        Répondre
  2. yayon

    euh? mais toute la question c’est (en tout cas en ce qui me concerne en ce moment) oserai-je le remplir? Oserai-je demander ouvertement quelque chose (mais quelque chose que moi même semble t’il je n’ose même pas y penser) ? Oserai-je demander encore et toujours des signes alors que parfois je ne vois même pas les grâces qui sont sous mon nez?Alors oui je prie pour arriver à ce total abandon qui entraîne avec lui une confiance total 😉 et permettre ainsi de prendre la responsabilité de le remplir et de ne laisser personne le faire à ma place (euh en fait Dieu si tu pouvais le remplir pour moi, après tout tu sais ce qui est le meilleur pour moi non?).bonne semaine à tous! (et bon encaissement de ce chèque d’une valeur infini) 

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *