En avance sur la pente – côte, le gars…

 

Première lecture : 2 Chroniques 36,14-16, 19-23

Psaume 136

Deuxième lecture : Ephésiens 2,4-10

Evangile : Jean 3,14-21

 

 

Pour aller plus loin

Détails

 

-Un lapin qui déplace une montagne, brouette après brouette. C’est fatiguant !

-Dans sa brouette, il y a des gros cailloux taillés (= effort supplémentaire) avec écrit dessus « mérite », « BA » (« Bonne Action », LA bonne action que le chrétien se doit de faire durant sa journée… comme s’il n’y en avait qu’une à faire pour être tranquille ensuite)

-Il vient de se rendre compte qu’il est sauvé par grâce, gratuitement, alors qu’il a déjà bien sué.

 

Questions

 

-Et moi, quelle est mon attitude vis-à-vis du don gratuit de Dieu ? Est-ce que je compte plus sur mes forces, mes mérites, ou sur Dieu ?

-A la fin de ma vie, après avoir beaucoup travaillé pour le Seigneur, et usé mes forces pour lui et les autres, serai-je jaloux si Dieu étend ses grâces à ceux qui n’ont pas travaillé autant que moi ?

-Est-ce que le fait d’être sauvé gratuitement par Jésus me dispense de tout effort ?

 

Share

11 commentaires

  1. LumDimSum

    Merci Coolus! Bon week-end à toi!!!

    Répondre
  2. Marie-Ange

    À vous tous, amis du Lapin Bleu et fans du talent et de l’humour de son auteur ; ils sont nombreux et ça vaut bien un hors sujet :
    ma libraire (la Procure) viens de prendre en compte ma commande. En effet je trouve judicieux d’offrir largement à Pâques « Scandale à Jérusalem ». C’est tellement mieux qu’un lapin en chocolat !
    J’ai constaté, et cela m’a contrariée, qu’elle ignorait la sortie du tome 3 de la trilogie. Maintenant je suis certaine qu’elle le mettra en rayon dès qu’elle l’aura reçu. Du reste elle sait bien que je veille…

    Répondre
    • Marie-Ange

      Bouuuu ! Pardon, ce n’est pas mon jour, il faut lire :
      À vous tous, amis du Lapin Bleu et fans du talent et de l’humour de son auteur ; vous êtes nombreux et mon histoire vaut bien un hors sujet : ma libraire (la Procure) vient de prendre etc.

      Répondre
  3. Marie-Jean

    Si Dieu me donne tout gratuitement, si Jésus me sauve gratuitement, comment à mon tour ne pas suer gratuitement pour le Royaume ? Mais ce qui est plus dur, ce n’est pas que Dieu étende ses grâces à ceux qui ont moins travaillé que moi (encore que les comparaisons sont paraît-il humaines – et que de mon côté je ne suis pas si sûre de tant travailler), mais à qui elles sont faites !… Ah, ne pas juger !!!

    Répondre
  4. béa-titude

    Heureusement qu’il y a la grâce.. Car plus on avance dans la confiance , plus on voit l’immensité insondable du coeur de Dieu plus on pointe nos mesquineries, plus on affine et plus ce qui reste à travailler grandit , car L’amour divin est infini et pas nous.
    S’il n ‘y avait pas la grâce je serai perdue car où trouver une pureté d’intention, une disponibilité telle que de n’être jamais dans l’omission, une sagesse qui fait prendre la parfaite décision dans l’action ( où beaucoup de paramètres et conséquences de nos actes nous échappent) comme avoir une Parole toujours lumineuse et comprise sans quiproquo et qui relève et réchauffe ?
    Mission impossible qui s’autodétruirait en elle-même, l’enfer étant pavé des bonnes intentions…
    La grâce c’est justement ce qui permet de ne pas céder au découragement, de se voir en humilité aimé ( ce n’est pas toujours simple d’accepter le Bien qu’on nous fait…), de ne pas céder à l’orgueil du grand vizir qui se veut Dieu à la place de Dieu, qui saurait mieux que Lui,
    Cet orgueil qui nous voudrait sans faiblesse, sans lucidité et donc imbu et sans manque et donc sans besoin de l’autre et de L’Autre, incapable d’aimer , cet orgueil qui durcit tout…
    La grâce je la vois comme quelque chose de léger comme la danse d’un papillon ou le ballet d’un petit rat de l’opéra, ou le cou d’un cygne, ou le visage de la mère qui allaite…
    La grâce humaine est donnée ou acquise par tant d’efforts dans l’art d’y faire croire, c’est à la foi une dignité et une spontanéité, une grandeur et une simplicité, une forme de lenteur qui prend le temps de contempler…
    Celle de Dieu c’est celle qui embellit tout ce que nous ne parvenons pas à faire, qui est offerte comme les bras ouverts du Père prodigue qui vient au devant de nous.
    On peut ne pas la voir, la trouver normal, l’exiger comme un dû et elle perd un peu de son sacrifice offert…
    Lumière et source elle purifie ce qui en nous fait le décompte.
    Ce n’est pas une opération zéro à l’équilibre, c’est une opération de débit de nos fautes et de crédit d’amour sans fin…c’est une balance qui ne pèse plus mais qui soutient…
    Et si on veut mesurer cet Amour non dans sa réalité mais dans ses effets il nous faut rentrer dans son processus de don, faire les pas de retour vers le Père, l’effort est là…
    Après Celui qui nourrit, vêtis et fait renaître et fait fête c’est Lui…
    Il faut juste accueillir et se remettre en chemin…On peut apporter les pierres mais c’est Lui qui bâtit et fourni la brouette…
    Le but n’est pas tant la montagne déplacée que la pierre à chaque place voulue et choisie comme la pierre rejetée qui est devenue la pierre d’angle…

    Répondre
  5. Marie-Madeleine

    Vastes questions! A méditer sans modération mais par petites doses!Ma petite dose à moi pour ce matin c’est de me dire que je me rapproche du Seigneur quand je fais un petit effort pour Lui. Non, je ne taille pas mes rochers, chuis trop fragile! C’est le Seigneur qui les taille à ma place…

    Répondre
  6. sobraque.francoise

    belle image, que ce don gratuit, et telle vraiment, car si le Seigneur travaille dans ma vie etsi je le laisse faire, la vie est plus belle et parait bien remplie, plus utile pour les personnes rencontrées. Si au contraire, je fais avec mes forces humaines, c’est pas bon et c’est fatiguant. Merci Seigneur pour ce don gratuit. Françoise

    Répondre
  7. yayon

    oh lalalalala … (nonnon pas de pub 😉 lol) dit donc ça c’est de la méditation ;-)Et justement c’est cette humilité et cette confiance total en notre Seigneur qu’il nous faut travailler (promis en ce moment j’y travaille sec et ça porte (forcément 😉 ) du fruit lol  )(ouahhhh le « pente-côte » hihihiii 😉 j’en souri-re encore lol )  

    Répondre
  8. loveday

    bonjour, je vien de découvrir ton blog , et je le trouve vraiment super ; j’ai moi meme un blog , (loveday123) et j’aurais bien aimée utiliser certain de tes dessins car je les trouve tres parlant ; peu tu me  dire si tu es d’accort ?en esperant te voir sur mon blog , je te souhaite une belle journée et que notre Seigneur te benisse ; bisous Sylvie

    Répondre
  9. Marie-Ange

    Dieu me sauve par la grâce, par le sang de son fils unique.
    Il me semble que c’est en m’efforçant d’imiter de mon mieux le modèle de vie que nous a fait connaitre Jésus que je peux lui dire mon amour, lui manifester ma foi et aussi le remercier pour le salut qu’Il me propose.

    Sincèrement, je n’ai pas trop envie de me retrouver « au ciel » sans les copains !!! et tant pis si je me suis plus fatiguée qu’eux !!!

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *