Ah que coucou !

1ère Lecture : Isaïe 61,1-11

Cantique Luc 1 

2ème Lecture : 1 Thessaloniciens 5,16-24 

Evangile : Jean 1,6…28

BA3-Lapinbleu266C 2017-1Th5_19

 

Pour aller plus loin

 
Détails
 
-Le petit oiseau (qui sort du cœur comme un coucou d’horloge), c’est la joie, la vie qui jaillit de l’intérieur mais qu’on étouffe par respect humain parce que « ça ne se fait pas ». Et pourquoi s’en prive t-on ? Si on ne le fait pas, le monde ne sera t-il pas encore plus triste ?

 

-Celui qui essaye d’étouffer ses émotions est gêné, tandis que l’autre lapin qu’il rencontre est amusé, comme s’il n’attendait que ça ; que l’autre soit « nature » pour pouvoir, lui aussi, le devenir.

 

-Certains pensent que le seul moyen d’être décomplexé, c’est en n’étant plus du tout maître de soi pour laisser agir le vrai soi. Mais c’est le meilleur comme le pire qui en sort. « Faire jaillir le lapin intérieur » n’est pas cet ordre. N’y a t-il pas au fond de toi une source qui est émerveillement, joie, beauté ? Pour les croyants, cette source te provoque au meilleur de toi-même, et elle a un nom : Dieu.
 
Question
 
-Sais-tu que tu as un POUVOIR ? Celui de donner la vie. Rien que ça. Tu peux le faire par un sourire, une parole. Quelque fois, ça te dépasse et ça jaillit du plus profond de toi, car Dieu souhaite se servir de toi pour donner vie. Alors « Ne tais pas une parole lorsqu’elle peut sauver et ne cache pas ta sagesse »  (Ecclésiastique 4,23)
-Cette semaine, n’éteins pas l’Esprit qui est en toi et qui ne demande qu’à sortir (et ne lui donne pas la permission seulement jusqu’au couvre-feu de 20 heures. Eh oui, tu as aussi le pouvoir de le confiner ou pas…)
 
 
 
Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *