-Miroir, mon beau miroir, que dis-tu de moi ?
-T’es toi !

1ère Lecture : Deutéronome 6,2-6
Psaume 118
2ème Lecture : Hébreux 7,23-28
Evangile : Marc 12,28-34

Pour aller plus loin

Détails :

 

-Surprise ! Un miroir qui répond ! Ce lapin est tranquillement en  train de se regarder et son reflet lui demande d’aimer son prochain comme lui-même.

-Le reflet attrape un flacon de parfum pour en asperger une bonne odeur.

-Le lapin est sur un tabouret pour se regarder ; pour pouvoir aimer l’autre comme soi, il faut déjà avoir fait un certain « travail » sur soi, pour pouvoir s’élever et se regarder comme à l’image de Dieu

 

Questions

 

-Aimer l’autre comme soi-même, est-ce de l’égoïsme ? de l’orgueil ? Qu’est-ce que Jésus veut dire à travers cette phrase ?

-Est-ce que je peux aimer l’autre comme moi-même si je ne m’aime pas moi-même ?

-« Aimer Dieu de tout son cœur et aimer le prochain comme soi-même » pourquoi Jésus lie t’il ces deux commandements ?

-Puis-je aimer Dieu sans aimer mon prochain ?

-Puis-je aimer Dieu sans m’aimer moi-même ?

 

Là, tu as de quoi méditer pour 5 ans… (au moins !)

Share

4 commentaires

  1. Monique Maury

    Pas pendant 5 ans, mais pendant 100 ans : c’est la guerre de 100 ans !
    A moins que par grâce !.. ? …  

    Répondre
  2. Nitt

    Merci Coolus et bon courage pour la Toussaint !

    Juste un truc, le T de liaison après les verbes est tenu par deux tirets : « pourquoi lie-t-il ».

    Répondre
  3. DESTOUCHES Estelle et Olivier

     Bravo Coolus pour ces dessins et pour la réflexion auxquels ils nous obligent !
    Beau Miroir qui dis-tu que je suis ? T’es Toi ! =  super !
    mais aussi parfois « Tais-Toi ! « … valable surtout pour les femmes bien sûr…
    qui parlent avant d’avoir tourné leur langue 7 fois dans leur bouche…
    Estdest

    Répondre
  4. yayon

    Ouuuuaahhhh *_* on en a 2 pour le prix d’un cette semaine !!! ouaaiiiiii *_* merci Coolus pour cette « erreure » de programmation. Quelque part je trouve que ça se complète quand même ces 2 dessins
    l’un est le matériaux qui pourra consolider le pont du deuxième. Vaste chantier tout ça mais à la lumière de ton dessin de la douceur pédagogique de Dieu, on peut croire qu’il en sortira un fruit
    magnifique.

    Tu crois vraiment que « 5ans » suffiront ??? tu crois pas que c’est un sujet de travail de méditation qui prendra toute une vie? avec ses progrès certes mais est ce complètement acquis un jour ?
     hihihi

    je sais, je cherche la puce sur le lapin  (cooooommment ça il a des puces ôO mais nonon c’est pas possible faut faire quelque chose ^^) mais j’aime bien ça me fait approfondir certaine chose
    ^^

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *