Ca ne sert à rien de prendre désert contrits 

8ème Dimanche du Temps Ordinaire – Année B

 

1ère Lecture : Osée 2,16…22

Psaume 102

2ème Lecture : 2 Corinthiens 3,1-6

Evangile : Marc 2,18-22

Pour aller plus loin

Détails

 

-Voiture somptueuse, chauffeur, cigare… Bref, c’est le luxe total (en apparence)

-La limousine arrive dans le désert, il n’y a pas de route, pas de décor. Juste le ciel et le sable.

-L’angle de vue est à ras du sol. Celui qui regarde est le plus bas possible.

 

 Questions

 

-Notre but ultime, c’est le Ciel. Quels moyens prenons-nous pour l’atteindre ? La facilité ?

          Confort (limousine), paresse (chauffeur), bien être personnel (cigare)

-Ce lapin déchante, il se retrouve face à lui-même, sans rien, il va devoir descendre.

-Et moi, Est-ce que je me prépare à trouver le Seigneur jour après jour ? Est-ce que je subis mes journées dans leur tourbillon en me laissant entraîner, « affairé à rien faire », comme dit Saint Paul ? 

-Me faut-il un grand coup de pied au derrière pour me remettre en question, une retraite, une session, une limousine qui m’amène là où il n’y a plus rien ? Ou bien ma volonté suffit-elle à prendre des décisions (si minimes soient-elles) et à me faire avancer ?

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *