C’est l’histoire de l’affro-mage qui sent les choses.

Année C – Epiphanie

1ère Lecture : Isaïe 60 ,1-6

Psaume 71

2ème Lecture : Ephésiens 3,2…6

Evangile : Matthieu 2,1-12

 


Pour aller plus loin

-Détails

 

-Comme toujours, à première vue, c’est marrant, mais il y a plus profond que la première vue…  

-Les mages cherchent l’étoile. Celui qui a sa carte avec un trou dedans l’a trouvée. L’autre doute.

-Mais si on suit le regard du premier, il va beaucoup plus loin que le trou. De son œil droit (qui est à gauche…) il te regarde, et de son œil gauche, il regarde le Ciel.  A toi de conclure…

-L’étoile qu’il cherche a six branches, comme l’étoile de David.

-Sur le dessin, toutes les étoiles ont cinq branches sauf deux. Une qui en a huit et qu’on trouve facilement, et une autre qui en a six et qu’il est difficile de trouver (comme quoi il n’y a pas que les mages qui peinent)

-Si tu veux chercher l’étoile qui a six branches, saute ce paragraphe parce que je vais dire où elle est. On la trouve au-dessus de Dieu, représenté sur le dessin (si si). Il est représenté par le point d’interrogation qui se trouve dans le verset Biblique, tout en haut. Dieu, on ne peut pas se l’imaginer, alors, je l’ai représenté comme ceci.
-Dernier détail; dans le trou de la carte, outre la tête du lapin, il n’y a aucune étoile en arrière-fond, puisque l’étoile mise en valeur ici, c’est le visage illuminé du lapin qui a trouvé.

Questions

-Quand tu auras trouvé l’étoile sur le dessin, tu pourras trouver l’étoile dans ta vie.

-Comment se fait-il que le lapin pointe son doigt sur l’étoile qu’il a trouvée alors qu’elle est derrière lui ? Là encore, je laisse la question ouverte pour que tu y répondes par toi-même.

 

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *