2 commentaires

  1. l'étoile_matin

    hmm, oui un texte difficile, surtout pour une mère, il y a des préoccupations matérielles essentielles. Mais, c’est un texte réconfortant pour moi. pour, je suis souvent préoccupé par des choses matérielles SUPERFICIELLES … Comme la question de la coriandre ou de l’estragon … Peut-être que Marthe avait déjà un pot de soupe, facile à faire … mais elle était troublée et voulait faire plaisir aux autres et était donc négliger ses besoins plus profonds … quelle opportunité! Jésus chez toi !!!! Et je pensais que la session à Lordes était cool 🙂

    J’aime … 14 J’ai reconnu que tout ce que Dieu fait durera toujours, sans qu’on puisse ajouter ou enlever quoi que ce soit, et que Dieu agit de cette manière afin qu’on éprouve de la crainte devant lui.
    15 Ce qui existe a déjà existé, tout comme ce qui existera, et Dieu ramène ce qui est passé.

    Peut-être que Dieu nous aide à commencer à mettre nos efforts dans des domaines, parmi lesquels, de loin, ce qui sera les choses qui durent toujours.

    Peut-être que le texte est aussi une invitation de Dieu à passer du temps avec lui. Marie choisit d’être avec Dieu.

    ça me fait penser à … « En vain vous levez-vous matin, vous couchez-vous tard, Et mangez-vous le pain de douleur; Il en donne autant à ses bien-aimés pendant leur sommeil. »

    Dieu est le maître de tout, mais il ne veut pas me dominer, alors il attend patiemment (thrm, thrm, thrm) que je me tourne vers lui. Si je fais tout moi-même … jusqu’à la saveur de la vinaigrette … je suis fatiguée … et je me donne peu de temps pour être avec le Seigneur … je ne Lui laisse qu’une petite place joue … par contre quand je laisse plus de choses dans Ses mains et que je me tourne vers Lui (c’est difficile), alors, Il me surprend!

    Répondre
  2. béa-titude

    A voir cette image sans commentaire ( j’aime beaucoup les propositions de réflexions du lapin :-)) me vient cette phrase « il y a un temps pour tout » un temps pour préparer, pour aider et un pour accueillir écouter, recevoir, le second devant primer…
    Je me souviens que c’était l’Ecclésiaste…et je suis allée chercher et là surprise…

    Il y a un moment pour tout et un temps pour toute activité sous le ciel:
    2 un temps pour naître et un temps pour mourir, un temps pour planter et un temps pour arracher ce qui a été planté, 3 un temps pour tuer et un temps pour guérir, un temps pour démolir et un temps pour construire, 4 un temps pour pleurer et un temps pour rire, un temps pour se lamenter et un temps pour danser, 5 un temps pour lancer des pierres et un temps pour en ramasser, un temps pour embrasser et un temps pour s’éloigner des embrassades, 6 un temps pour chercher et un temps pour perdre, un temps pour garder et un temps pour jeter, 7 un temps pour déchirer et un temps pour coudre, un temps pour se taire et un temps pour parler, 8 un temps pour aimer et un temps pour détester, un temps pour la guerre et un temps pour la paix. 9 Mais quel avantage celui qui agit retire-t-il de la peine qu’il se donne? 10 J’ai vu quelle occupation Dieu réserve aux humains.
    11 Il fait toute chose belle au moment voulu. Il a même mis dans leur cœur la pensée de l’éternité, même si l’homme ne peut pas comprendre l’oeuvre que Dieu accomplit du début à la fin.
    12 J’ai reconnu que leur seul bonheur consiste à se réjouir et à bien agir pendant leur vie,
    13 et que, si un homme mange, boit et prend du plaisir dans tout son travail, c’est un cadeau de Dieu.
    14 J’ai reconnu que tout ce que Dieu fait durera toujours, sans qu’on puisse ajouter ou enlever quoi que ce soit, et que Dieu agit de cette manière afin qu’on éprouve de la crainte devant lui.
    15 Ce qui existe a déjà existé, tout comme ce qui existera, et Dieu ramène ce qui est passé.

    Un temps pour tuer ???? pour lancer des pierres ????? un temps pour détester ??? pour faire la guerre ???? à partir du verset 9 ça s’éclaire un peu mais quand-même….
    Moi je me suis toujours demandé pourquoi Jésus et Marie n’avait pas spontanément aidé Marthe , ça aurait réglé le matériel plus vite et le spirituel aurait eu toute sa place…elle n’aurait pas eu à réclamer…en tant que mère de famille parfois j’aimerai qu’on me dise, pose toi là et nous on s’occupe de tout…C’est de l’amour aussi de voir quand l’autre sature et de devancer sa fatigue…
    Ou on aurait décidé d’un temps pour se rencontrer AVANT et manger ensuite en préparant tous ensemble…C’est le ensemble qui manque dans cette histoire il me semble…

    sinon Coolus, j’essaie de mettre mon commentaire dans 15ème dimanche et il est refusé au motif de « doublon » alors qu’il n’apparaît pas dans commentaires récents ….peut-être que le lapin sature lui aussi de mes longueurs ?

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *