« Être dans le pâté »… Sens propre ou sens figuré ?

 

1ère lecture : 1 Rois 19,16 ; 19-21

Psaume 15

2ème lecture : Galates 5,1 ; 13-18

Evangile : Luc 9,51-62

 

Pour aller plus loin

 

Détails

-Le lapin admet qu’il lui arrive de critiquer… mais il ne trouve pas ça grave.

-Il vend du pâté de catholiques, de protestants, de musulmans, d’agnostiques. On aurait pu ajouter du pâté de juifs, du pâté de belle-mère, du pâté de politiques, du pâté de migrants… Bref, vous avez compris l’idée ; à chaque fois que l’on se mord les uns les autres, on fait de la charpie de l’autre, on tue quelque chose de l’autre.

-Et ça va plus loin car la critique est  généralement partagée à quelqu’un car elle déborde de notre pensée.

-Sur ce dessin, la critique devient nourriture pour quelqu’un d’autre qui va se délecter de l’acidité qui peut sortir de moi.

Bon appétit ! Miam.

 

Questions

-De qui, de quelle catégorie de personnes suis-je plus facilement enclin à faire de la charpie ?

-Etre dans le pâté ou mettre en boîte, c’est possible. Faire de la charpie, non. Pour moi, quelle est la limite entre les deux ?

-Quel pas puis-je faire cette semaine, et vais-je décider de faire pour avancer un petit peu sur ce point ?

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *