Période de canicule, moisson fraîche !

 

Première lecture : Isaïe 66,10-14

Psaume 65

Deuxième Lecture : Galates 6,14-18

Evangile : Luc 10,1-12 ; 17-20

 

Pour aller plus loin

 

Détails

-La moisson est le commencement d’un cycle nouveau : quelque chose se finit pour ouvrir à autre chose. Pour les chrétiens, il y a un rapport avec la mort et la résurrection.

-Sur le dessin, là où la mort a moissonné, le sol est sec et stérile.

-Dans ce verset, la moisson est liée à un appel « Priez pour que le maître envoie des ouvriers ». Ici, il n’est pas question d’aller moissonner, mais de demander au Maître d’envoyer lui-même des ouvriers. C’est lui qui choisit.

-Dieu appelle des humains, donc par définition, des gens imparfaits et faillibles.

-Etre appelé par Dieu, c’est être dans une position de formation continue de conversion. Sur le dessin, mise-t-on sur la moissonneuse-batteuse sophistiquée, dernier cri, performante, ou sur son conducteur ? L’appel n’est pas un privilège qui mettrait au-dessus du panier, mais une mission qui exige de ressembler au Christ jour après jour. Celui qui l’oublie va dans le mur ou la tiédeur. Les motivations de l’appelé doivent être celles de Dieu. Le permis de conduire n’est pas un certificat délivré un jour, mais un acte de volonté à poser chaque jour pour ressembler au Christ.

-Ceux qui ont été appelés par Dieu n’ont-ils pas été portés par de nombreuses personnes qui ont prié pour eux ?

 

Questions

 

-Un appel de Dieu nécessite une réponse libre de l’Homme. Dans la Bible, il y a trois types de réponses : la confiance d’Abraham qui « partit comme le Seigneur le lui avait dit » (Gn 12,4),  la crainte ou le doute de soi du prophète Jérémie « Ah ! Seigneur mon Dieu ! Vois donc : je ne sais pas parler, je suis un enfant ! » (Jr 1,6), et le refus du jeune homme riche qui « s’en alla tout triste, car il avait de grands biens. » (Mt 19,22).

-Et moi, a quel appel (petit ou grand) ai-je répondu ? Ou en suis-je aujourd’hui du don de moi-même ?

Share

Un commentaire

  1. béa-titude

    A la pelle à tartes dans la figure 🙂

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *