La canicule de la mort qui tue…

 

Ecclésiaste 1,2 ; 2,21-23   

 Psaume 89   

 Colossiens 3,1-5 et 9-11   

 Luc 12,13-21

 

 Lapinbleu739C-Lc12_13.jpg

 

Pour aller plus loin

 
Détails
 
-L’héritage, c’est le cornet de glaces : il est prévu pour deux boules (un héritage pour deux personnes)
-Le nombre de boules et les parfums différents montrent que l’héritage est conséquent. Ici, c’est le lapin jaune qui mange tout, d’un air narquois, en plus, le méchant !
-Le lapin vert tire le bras de Jésus pour qu’il rende le verdict. On note que ce lapin est tourné vers son frère et qu’il ne regarde même pas Jésus. Il est « dans son truc ».
-Et au loin, la mort arrive, qui propose une solution toute faite ; les faucher tous les deux. Héritage ou pas, affaire classée !
-L’héritage « fond » (regarde les boules du dessus). Ca veut dire qu’il « passe », qu’il n’est pas éternel.
 
Questions
 
-Ce lapin vert devient pratiquant le jour où il a quelque chose à gagner. Là, il vient voir Jésus. Et il vient le voir non pas pour l’écouter, mais pour lui dire ce qu’il doit faire.
-Et moi, est-ce que ça m’arrive d’avoir cette attitude-là ?
-Est-ce que je peux me souvenir de la dernière fois où j’ai été ce genre de pratiquant-là ?
 
Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *