Si la joie est ton rempart, ne sois pas grincheux sur ton mur !

 

1ère Lecture : Néhémie 8, 1-10

Psaume 18

2ème Lecture : 1 Corinthiens 12, 12-30

Evangile : Luc 1,1-21

CTO3Lapinbleu262C-Neh8_10.jpg


Pour aller plus loin

 

Détails

 

-Beaucoup de gaieté ; le lapin est tout sourire. Sa tour est couleur pierre et couleur sable pour les contreforts. Elle a sept créneaux, les sept vertus (foi, espérance, charité, prudence, justice, tempérance, force).

-Le lapin n’est pas enfermé sur lui-même mais ouvert sur le monde.

-L’ombre de la tour est celle d’une croix mais déformée.

 

Questions

 

-Essaye de bondir comme ça, avec une tour de quelques tonnes sur le dos. La joie de Dieu est un rempart, nous dit Néhémie. Et d’après toi, c’est un rempart contre qui ? contre quoi ? L’as-tu déjà expérimentée, cette joie de Dieu que rien n’arrête ?

 

-Sur ce dessin, le lapin ne regarde pas où va, mais il a la tête tournée vers ceux qu’il rencontre. Il est à l’image du Christ. Si le Christ sait où il va (à la croix, à la mort, à la résurrection), ça ne l’empêche pas de vivre ses rencontres dans le présent, pleinement, pour autant.

Share

5 commentaires

  1. claudinebarret

    Eh bien voilà qui est  tonique pour un lundi matin !!…..Ca donne vraiment envie de s’enfourner dans la semaine qui commence …Merci Coolus pour ce démarrage en trombe !  Bonne semaine
    à toi . Claudine

    Répondre
  2. frère loup

    Depuis la semaine dernière, on n’arrête plus de bondir avec le LB ! Ce serait intéressant de voir combien de fois le mot « bondir » et son synonyme « sauter » (de joie évidemment) apparaît dans la
    Bible. L’occasion de refaire un saut (eh oui !) dans les Ecritures. Je l’aime, votre Lapin. Juste pour l’anecdote, un ado de mes élèves à qui je demandais un jour ce qu’on fêtait à Pâques m’a
    répondu « Les lapins ! » – à Pâques donc…

    Répondre
  3. Grain de sel

    Malgré tout, un saut qui nous amènerait du 3e dimanche à celui de la Résurrection, serait un peu précipité ! Quel élan !
    Restez avec nous, frère loup, pour des bonds de lapin, dans la joie chaque jour…

    Répondre
  4. nou2

    la joie oui, notre mariage, la naissance de nos enfants, des moments de joie en famille , entre amis. La joie de Dieu  quand il m’ a vu venir vers lui en démolissant les
    créneaux des preuves et du doute . J’avais un chateau, un  peu étriqué preuve doute amour, je commence à peine les travaux. Certains jours je voudrais être plus convaincu: je ne le
    modifierai pas tout seul, il y a Dieu, et aussi Dieu en mon épouse, mes enfants et mes amis . Je voudrais tant arriver à  voir la joie de Dieu au delà d’une pratique religieuse, au delà
    de mon regard étriqué.

    Répondre
  5. natacha

    Les bonds dans la foi il y en a beaucoup… Il faut juste les cesire… regarder à coté de sois et avancer bond par bond peut importe qu’ils soient grands ou petits l’improtant c’est juste d’en
    faire…Le mieu c’est avec la joie de Dieu en tout cas moi j’dis « c’est chouette il m’a donné la vie! » même si c’est pas toujours facil de vivre enfant de Dieu…

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *