Silence, on tourne ! Séquence gore d’un acteur lessivé.

 

7ème Dimanche de Pâques – Année C

 

1ère Lecture : Actes des apôtres 7,55-60

Psaume 96

2ème Lecture : Apocalypse 22,12…20

Evangile : Jean 17,20-26

 

CP7Lapinbleu542Cb-Ap22_14.jpg 

 

Pour aller plus loin

-Détails

-Pour entrer dans la Cité Sainte, tenue correcte exigée. Cette tenue n’existe pas sur terre. Le vêtement peut être comparé aux bonnes œuvres, mais même si ma vie est faite de bonnes œuvres, il y a d’autres œuvres qui n’ont pas été bonnes et qui ont entaché mon vêtement.

-Le lapin dans la machine essaye de se rendre pur, mais à quel prix. Il retient sa respiration.

-L’autre veille sur lui, prêt à arrêter la machine avant qu’il ne soit trop tard. En conclusion, il n’y arriveront jamais, ces deux-là. Heureusement qu’il y a une autre solution ; le Christ. C’est son sang qui a lavé ceux qui croient en lui : « Heureux ceux qui ont lavé leurs robes et les ont blanchies dans le sang de l’Agneau » (Ap 7,14).

-Le bouton de la machine est gradué en « Vie ». Ca peut être interprété de plusieurs manières. En voici une ; il est arrivé au degré 6 (6, c’est l’imperfection), le degré 7 est celui de la perfection, donc de la vie éternelle. Seul Dieu peut nous y mener. Qui pourrait se dire ; « moi j’y arriverai tout seul, à la vie éternelle » alors qu’il ne sait même pas de quoi ce sera fait ?  

Le curseur du bouton commence à zéro, comme notre vie qui était inexistante avant notre conception.

 

Questions

-Comment est-ce que ce dessin m’interpelle ? Qu’aurais-je envie de rajouter ?

Share

12 commentaires

  1. Marie-Ange

    Allez, j’ose l’écrire :
    lorsque le lundi matin parmi mes courriels je découvre, comme ce fut le cas aujourd’hui, l’annonce du dessin de la semaine, cela me met de bonne humeur au moins pour… disons trois jours ! Enfin, presque !!!
    Attention ! Je veux seulement vous dire ma joie, je ne me plains pas. Lorsque ce dessin tarde à venir, c’est très certainement que l’emploi du temps de l’auteur de notre lapin préféré est trop chargé !

    « Crée en moi un cœur pur, ô mon Dieu, renouvelle et raffermis mon esprit. Lave-moi tout entier de ma faute. Rends-moi la joie d’être sauvée ! »
    C’est ce psaume, merveilleusement mis en musique par quelqu’un que j’aime bien, qui me vient aux lèvres, face à ce dessin.
    Qu’ajouter ? Tout simplement : « Rends-moi digne, Seigneur, de franchir les portes de la cité » !

    Répondre
    • béa-titude

      Et moi Marie-Ange je suis dans la même attente, même si fidèle depuis moins longtemps !!
      J’aurai bien aimé un dessin sur l’ascension…

      Répondre
      • Marie-Ange

        Bea, je ne sais si vous l’avez remarqué mais le Lapin Bleu vous donne la possibilité de réfléchir et de vous exprimer sur les Textes de l’Ascension concernant les années B et A. (je n’ai pas trouvé C). Il vous suffit de sélectionner « dessins de la semaine » puis « Fêtes et solennités ». Vous faites défiler jusqu’à Ascension (B) si vous continuez vous aurez Ascension (A).
        Evidemment ce ne sont pas les lectures de l’année liturgique en cours mais les thèmes sont quand même voisins et bien adaptés à ce début du mois de mai…

        Répondre
        • béa-titude

          Merci Marie-Ange des bons tuyaux d’une si fidèle ! avec vous c’est un peu comme suivez le guide 🙂
          Je suis, en grande curieuse, aussi allée faire un tour dans « temps liturgique » mais c’est vrai que ce que j’aime beaucoup c’est le pile-poil de lapin sur les textes bibliques. C’est une lecture aride, pour initiés que j’ai toujours eu du mal à visiter de ma propre initiative, d’où la béquille de la messe en terme de nourriture de Parole et mon besoin d’homélie…
          Je m’enrichie beaucoup des commentaires des uns et des autres et même des vécus fussent-ils avec une grande pudeur confiés au hasard d’un écho, par un visiteur touché par ce lapin très fin pour nous faire vibrer à l’Esprit Saint ( qui comme chacun le sait est très malin ( pas Malin comme le diviseur ou les cancer agressif, mais futé voir affûté ) . Ce lapin, l’air de ne pas y toucher nous amène à cogiter en toute simplicité, sans en faire une science pour grand prêtre érudits mais en nous apprenant aussi à naviguer par le biais du cœur, dans les secrets de nos âmes, exploration dans tous ses recoins que Dieu connait si bien.
          Alors j’aime quand le dessin colle au texte et souvent j’apprends d’autant sur le texte ancien qu’il m’est plus difficile d’accès.
          Je vois désormais que quand il révèle, il met en lumière quelque chose du Messie,qui résonne dans ma vie entière…
          Donc je suis un peu affamée, d’un dessin journalier pour chaque Parole donnée …
          Et oui , c’est un peu une épidémie que je subis avec joie, celle d’un Lapin éclaireur qui se fait docteur non de la Loi mais de ma foi, en découvrant ça et là les refus et les peurs que d’habitude on garde en soi …
          C’est une travail en douceur, un écho, une voix, un dessin virtuel qui met pourtant en mouvement au quotidien, un dessin dessein de Vie …non ?

          Répondre
  2. CHARRON

    tres bonne approche……

    Répondre
  3. béa-titude

    Trop rigolo, je viens de me faire livrer une machine à laver le linge, 3 semaines à courir les lavomatics !!! alléluia…!!! Et elle fonctionne !!!
    La famille m’appelle…je reviendrai plus à fond réagir sur le fond de l’image et de la parole qu’elle porte !!!

    Répondre
    • béa-titude

      Entrer dans la Cité Sainte…Je ne sais pas, parfois je me demande si tout ce que j’écris est catholiquement correct en terme de savoir sur l’enseignement de l’Eglise….En fait je ne vois pas le vêtement blanc comme nos bonnes œuvres ou alors il y a une subtilité qui pour moi est de taille…c’est celle du pharisien et du publicain…
      Je lutte depuis longtemps contre l’idée de la rétribution, du donnant-donnant , comptant…Il me semble qu’en maturité je ne devrai pas me dire « Seigneur j’ai fais ça pour toi, regarde par là…Tu me dois ça… »
      J’aime bien le livre « Dieu ne sait pas compter » et combien Lui déborde nos attentes, hors du calcul…tout en étant dans le sur-mesure pour chacun…
      Je crois que ce qui fait que la porte est étroite c’est qu’il faut donner vraiment sans arrière pensée de paradis gagné…
      Je crois qu’il faut donner et recevoir avec humilité et joie sans faire les comptes , juste par amour, par désir de rendre heureux Dieu…c’est pareil avec l’autre…Entrer dans la gratuité totale…
      Cela ne veut pas dire que Dieu n’est pas Juste…IL l’est puisqu’Il voit nos motivations même mieux que nous-même…Mais il n’est pas Juste dans le sens d’étriqué (enfin je crois) , pas dans la rétribution du « à même proportion »…
      Je vois le Notre Père et ce « Comme nous pardonnons aussi » , pas que « à même dose » que nous pardonnons, mais puisque nous pardonnons (oh si mal d’accord mais quand-même on s’y colle…on travaille à y arriver…)
      Alors j’essaye d’avancer sans compter les points de bonus paradis, sans faire celle qui inscrit au crédit ou au débit mais celle qui bosse l’amour…
      Celle qui accepte d’être passée en machine, qui fait sa lessive quotidienne (examen de conscience de fin de journée) et sa grande lessive de printemps ( sacrement de réconciliation) et qui lave son linge sale en famille divine du Tout Amour…
      Et qui met ses ratés, ses haines, ses paresses, dans le tambour battant de la joie du Père face au fils prodigue…
      Et ensuite bien essorée, en plein vent du séchage, à la bonne odeur de lessive je peux resservir jusqu’au prochain lavage… La fibre un peu plus usée mais le vêtement de plus en plus préféré à tout autre jusqu’à ce qu’il devienne une seconde peau…Un peu comme Pinocchio est devenu un vrai petit garçon le jour où il a perçu l’inquiétude de son Père et qu’il est parti à sa recherche…ventre du cachalot , naufrage ou pas…
      Il a cessé de se concentrer sur ses efforts, il a accueilli l’Amour de son Créateur…et Educateur..
      Donne moi Seigneur , non de compter les tours de machine, non de râler sur moi quand je suis chamboulée dans ton tambour, la tête à l’envers, mais de regarder par le hublot pour voir Ton regard inquiet qui vérifie si le programme est bon et si je tiens la bonne température… 🙂

      Répondre
  4. Nitt

    Rajouter ? Le Christ, qui le regarde avec amour et ouvre les bras. Il est vêtu d’un habit de lumière (évidemment 😉 ).

    Répondre
  5. yayon

    J’ai envie de dire…

    Ouahhhh j’ai l’tournis avec tout ça, blup bloup blup (bruit de bulles qui éclatent :p)

    hihihi

    Merci lapin c’est bon à recevoir ce genre de dessin!

    Répondre
  6. Thomas Montois

    Et dans le psaume 50, il parait qu’on est lavé plus blanc que la neige encore !

     

    Encore merci pour tous ces dessins qui me font méditer dans la bonne humeur chaque semaine quand je rentre du lycée !

    Répondre
  7. Grain de sel

    « lave-moi tout entier de mon mal

    et de ma faute purifie-moi. »

    « pécheur ma mère m’a conçu »

    « Ote mes taches avec l’hysope, je serai pur ;

    lave-moi, je serai blanc plus que la neige. »

    Une plante de guérison, pour accompagner la purification suprême : « tout est
    accompli » et avec ce Christ, franchir les portes.

    Merci pour le rappel de ce psaume.

    Répondre
  8. nou2

    Peut être qu’avec un silencieux et même si je ne suis pas trés écolo , une station d’épuration  . Avec du silence et de l’eau claire le Seigneur a fait déja de grandes choses pour moi!

    Entre nous je suis bien sur cette terre . J’espère un ailleur pour Benjamin ( 16 mai 2008) je lui dis ne te trompe pas de route et je pense à moi aussi. je découvre depuis tout un tas de
    possibilités de vie qui me sont données. J’ai encore du mal avec les chemins Saint-Esprit, Seigneur , Dieu,Jésus, Marie . C’est vers ces 2 derniers que je me tourne le plus. Eglise,
    religion. diverses religion , diverses façons  d’aller vers  un Amour Eternel , Jésus ne nous a t’il pas dit : aimez vous comme je vous ai aimez, est ce que ça ne lave pas blanc cette
    façon de vivre?

     

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *