Où en est la future BD du lapin bleu ?
(Clique ici pour découvrir quelques dessins en exclusivité)

 

Et c-dessous, le dessin pour la Pentecôte.
 
1ère Lecture : Acte des apôtres 2,1-11
Psaume 103
2ème Lecture : 1 Corinthiens 12,3-13
Séquence
Evangile : Jean 20,19-23
 
ASolennite-PentecoteLapinbleu423C-Jn20_22.jpg
 
Pour aller plus loin
Détails
 
Le lapin de gauche, c’est le Christ (rappel : on le reconnaît grâce à la croix dans son auréole). Il souffle sur ses disciples : il leur donne son Esprit. Seul Jésus peut donner un esprit qui sanctifie, et c’est le sien.
-Tout est orienté vers l’avant (mains, corps, oreilles…). Le christianisme, est orienté vers l’avant.
-Les trois lapins pris dans le souffle représentent le cheminement de celui qui vit sous l’action de l’Esprit Saint. Du gris, le lapin passe au bleu, ce qui veut dire qu’il devient de plus en plus à l’image de Dieu, donc de plus en plus lui-même (ce qui paraît contradictoire mais ne l’est pas du tout).
-Au début, le lapin entraîné par le souffle du Christ est surpris. Il semble même craintif parce qu’une force l’entraîne là où il n’a pas prévu d’aller.
-Ensuite il se met dans le sens du souffle, couché sur un coussin d’air. Il atteint la vitesse de croisière, tendu vers l’avant, il fixe la Bible comme étant sa référence, souriant et apaisé.
-A la fin, il est comme sur un toboggan, dans la joie.
 
Questions
 
-Si on regarde bien le mouvement des trois lapins, on constate que l’Esprit-Saint attire d’abord au Christ, et qu’ensuite il envoie en mission.
-Vivre de l’Esprit, c’est avoir ce mouvement continuel ; revenir à la source pour pouvoir propager la Bonne Nouvelle en connaissance de cause. Comment est-ce que je le vis ?
FacebookTwitterGoogle+PinterestPartager

7 commentaires

  1. Marie-Jean

    Il faut du « S »ouffle pour tenir la course de l’annonce de la Bonne Nouvelle ! Heureusement, le calendrier liturgique est là pour nous faire des piqûres de rappel en nous permettant de reprendre, de développer et d’approfondir d’année en année notre relation à Jésus !!!

    Répondre
  2. béa-titude

    J’aime ce dessin…Bien besoin en ce moment de ce mouvement….
    Cet Esprit qui est aussi fort en pentes qu’en côtes…. parfois en montagnes russes ou en plaines pleines…
    Sa source d’approvisionnement…Comment ne pas la perdre et prier pour mieux s’y abandonner ?
    Oublier cette peur qui me chatouille quand pleine de trouille ses imprévus m’entraînent malgré moi sans que je comprenne pourquoi.
    – Et quand je lâche prise enfin, confiance au delà des inquiétudes, garder au coeur qu’Il me veut du bien, LE BIEN par excellence… Aller dans son sens en effet, une fois que cela s’éclaircit un peu …portée, reposée, remise entre Ses mains.
    J’espère cette vitesse de croisière, tendue vers l’avant, Parole qui mène la danse, vers la joie…
    Et pourtant arrivée en fin de glissade, il faut recommencer le début de la prise au vent de l’Esprit…
    Une autre impulsion; une autre mission…
    Et redire oui…
    Juste un peu plus affermie de souvenirs plein la tête, mais encore pitoyablement
    inquiète…

    Répondre
  3. campa

    eh oui, nous avons besoin d’être un peu bousculés, alors…Viens Esprit Saint!

    Répondre
  4. Mayeul

    Superbe représentation de notre peur qui se transforme en joie !!!

    Répondre
  5. marion

    très jolie réalisation d’une réalité parfois si proche de nous.Merci de traduir si bien nos émotions, nos ressentis dans des dessins si pleins de foi et d’humour!Loué sois tu Seigneur!!!Que l’esprit de pentecôte souffel sur nous et nous emporte en toute confiance!EUDP

    Répondre
  6. Patrice

    Laissons nous transporter par le Souffle de l’Esprit. Ouvrons notre coeur pour recevoir ce que Dieu nous donne et ainsi avec Dieu nous ferons des exploits.Combien plus celui qui demande le Saint Esprit il lui sera accordé

    Répondre
  7. Marie-Ange

    Quelle belle description de Pentecôte ! Merci ! Comme j’aimerais que ce dessin soit présenté à chacun des confirmands de cette année !

    Il m’a fallu du temps pour comprendre qu’il faut toujours revenir à Jésus, s’imprégner de la Parole pour ensuite avancer dans la joie et tenter d’aider les autres à progresser.

    Répondre

Répondre à Marie-Ange Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *