Le lapin de la Toussaint est arrivé !

Quelle est ta réaction quand une porte claque ?
Tu veux connaître celle du lapin de la Toussaint ?

Année B  – Toussaint

Apocalypse 7,2…14  

   Psaume 23   

   1 Jean 3,1-3    

Matthieu 5,1-12

 

 

Pour aller plus loin

Détails

 

-BLAM ! Ce n’est pas un coup de fusil mais une porte qui claque.

-Le lapin est violemment propulsé, mais tout est paix dans son attitude. Ses paroles, son corps (décontracté). Son regard est un peu surpris, mais sans plus.  

-Devant la violence symbolisée par le rouge vif du « BLAM » et le jaune vif du choc, le lapin est propulsé sur un fond bleu, calme, uni et unifié. Voici la terre promise ; la paix, le calme, le Ciel.

 

Questions

 

-On pourrait dire que ce lapin obtient la terre promise « malgré lui ». C’est souvent le cas. Quand on se durcit pour atteindre un objectif, on ne voit plus que lui. On se borne à évaluer si « j’avance » ou si je « régresse », mais avec nos propres critères.

-La Terre Promise, c‘est Jésus, le Christ. C’est lui La Vie, Le Bonheur. Si mon objectif c’est de l’atteindre, il y aura mille manières pour entreprendre cette route.

-On entend beaucoup « c’est ton choix… » Mais là, c’est plus profond qu’un choix. C’est un appel. Le choix part de la préférence du moment.

Imagine deux falaises face à face ; d’un côté, c’est ce que je suis et que je connais (donc je choisis en fonction) et de l’autre, c’est mon devenir (que connaît Dieu même si c’est moi qui le construirai), ce qui me correspond réellement, mon appel. Cet appel, c’est la sainteté. La façon d’y arriver est propre à chacun. Le but est de créer ce pont entre ce que je crois être, et ce que je suis vraiment.

-Quelle est la route la meilleure pour moi ?

Share

4 commentaires

  1. Marie-Ange

    Dieu connait mon devenir : est-ce à dire qu’il sait qu’à tel moment je vais me planter, faire le mauvais choix ? Sans doute puisqu’il m’a créée … Comme c’est troublant ! Je n’avais jamais vu les choses sous cet angle.
    À quelques jours de la Toussaint, merci Lapin Bleu de nous aider à réfléchir à cet appel à la sainteté et au choix de la route qui conduit à la Terre Promise.

    Répondre
  2. Nénette

    Bonjour, je ne sais pas comment tu fais, tes dessins et tes commentaires sont magiques !!! merci pour la bonne bouffée d’air !

    Répondre
  3. Mayeul

    Encore une fois, un dessin percutant
    c’est vrai que l’on a souvent tendance à rester basé sur ce que l’on veut, alors que l’on devrait s’abandonner au Christ !

    Répondre
  4. yayon

    ce qui est marrant dans l’histoire avec ton dessin de la Toussaint c’est qu’il vient faire écho avec mon fond d’écran actuel qui représente cette même falaise (j’imagine), un panneau indicatif, un
    tapis volant et ces mots  » alors je conduirais les aveugles sur un chemin qui leurs est inconnu  » ça te rappelle rien? ^^

    et là tout d’un coup… bin j’prends dans le coeur encore de quoi ruminer un moment 😉
    MERCI COOLUS !!!

    (note que je découvre que depuis « récement » (disons une Dizainne d’années maintenant) que c’est une fête de joie… il faut un temps pour tout ! si seulement ma grand – mère avait su que le jour de
    son anniversaire était en fait une si grande fête, elle qui a tant souffert être né le jours des morts…)

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *