Au prochain rond point, prenez la troisième sortie
Lapinbleu668C-Jn16_13

Pour aller plus loin

Détails

-Le GPS du lapin le guide vers le tombeau (vide) de Jésus. Ici, la vérité tout entière est la résurrection ; le tombeau est vide mais le lapin ne voit rien à part les linges roulés dans lesquels était enveloppé le Christ. Soit on l’a volé tout nu (quelle idée…), soit il est ressuscité dans un corps glorieux qui nous échappe totalement. Le GPS indique le lieu mais c’est au lapin d’en tirer les conclusions. Le GPS ne dira pas « il est ressuscité ! » mais « Je t’emmène ici, je ne peux rien de plus. La suite t’appartient. »
-Pour accueillir la vérité, il nous faut nous abaisser. Le lapin s’abaisse, se prosterne devant le mystère. Il rate deux marches ; cela signifie qu’il ne prend pas les choses de haut. Quand on considère Dieu, on le considère toujours avec un miroir déformant. On perçoit quelque chose de Dieu, mais on ne perçoit jamais Dieu tout entier. L’Esprit-Saint est celui qui nous le fait connaître progressivement.
-Quelques fois, c’est une chute dans notre vie, dans nos certitudes, dans notre façon de considérer les choses ou les personnes, et c’est à partir de là qu’on peut commencer à comprendre.

Questions

-Et moi, quel est mon GPS, qu’est-ce qui me mène vers la vérité tout entière ?
-Une fois que la Vérité se dessine, comment est-ce que je l’accueille ?
-La Vérité s’est-elle imposée à moi d’un coup ou progressivement dans mon chemin de foi ?
-Est-ce que je me considère e chemin ou arrivé au bout ? Comment est-ce que je considère la vérité des autres si ce n’est pas la même que la mienne ? Avec mépris ? méfiance ? compréhension ? autre ?
Share

3 commentaires

  1. béa-titude

    Bon …on retourne donc au tombe-haut…
    C’est vrai que l’Esprit Saint nous met sur la piste et que c’est à nous de conclure avec les indices (du jeu de piste, mais sérieux, car l’en-jeu c’est Dieu et nous, aux Cieux) où est ce chemin de Vie Vérité toute entière, (Je SUIS le chemin la Vérité et la Vie) il n’est surement pas au cimetière ni sous terre….

    Moi quel est mon GPS, mon Grand Pas vers la Sainteté ? mon Gyrophare Paratonnerre pour le Salut ?
    Mon Gagné le Pardon du Sauveur ?
    Ma Garantie protectrice contre Satan? Galvanisée par la Parole soudaine? Glorifiée par le Passage sublimé ?

    Mon GPS c’est en fait juste la confiance dans sa tendresse immense….

    La Vérité toute entière entrevue c’est celle qui passe souvent par l’effort , par le parcours un peu dru, celle qui relève le cœur abattu, celle qui redonne sens à ce qui n’en avait plus et réoriente ce qui était perdu, celle du partage, et de la patience, du recevoir et d’une forme d’innocence à croire que le plus beau à venir est toujours devant …

    La vérité s’est imposée à moi différemment selon mes âges et mes vécus. Brutalement dans un accident, une maladie partagée, une tentation surmontée au dernier degré, comme une gifle salvatrice, ou un filet, comme un témoin croisé qui s’est imposé…
    Ou plus doucement dans la prière, la Parole, comme un mot qui résonne dont on ne peut se défaire tant qu’il n’a pas sa réponse, comme une larme qui ouvre le canal de la souffrance qui s’en va, comme des bras ouverts, une oreille qui est là, comme une chaleur intérieure qui devient lumière du cœur avec une sérénité paisible , une certitude que c’est par là que sera la main tendue sur le chemin…
    Elle peut être bouleversement ou un plongeon dans sa rivière d’amour qui inonde le désert de mon âme ( magnifique chant sur le sujet)…
    Le signe à quoi je la reconnais c’est qu’un pas de plus est franchi vers une Autre Vie, vers Plus de Vie et d’amour…

    Jusqu’au dernier souffle le chemin est devant et plein de découvertes et de remise en question, c’est ça qui est passionnant…Le plus étonnant c’est que plus on a été nourri dans sa vie, plus on a faim, c’est un puits sans fond, c’est un peu comme si on gagnait en densité mais que cela n’était jamais terminé….
    La vérité des autres est aussi unique que la mienne et aussi semblable étrangement, il y a des ponts entre chaque cheminement, il faut « aimer la vérité et la paix  » Za 8, 19 même si on peut aussi mourir pour elle…Nous cheminons dans la foi non dans la claire vision 2 Co 5, 7 peut-être que l’autre à un bout de la lumière qui nous manque ?
    « Béni le Seigneur qui fit pour moi des merveilles d’Amour » Ps 31, 22 …
    et pour conclure cette maxime d’un sage sans doute non chrétien mais que j’aime bien :
    « Chacun possède un trésor.
    Sois conscient et généreux de ton trésor
    et en même temps, reste ouvert à recevoir le trésor des autres,
    disposé à apprendre
    et te remettre en question »

    Rabindranath Tagore

    Je crois que la Vérité c’est que l’Homme est à l’image de Dieu et que dans tout visage il y a une part des Cieux…

    Répondre
  2. Marie-Ange

    Tout au long de ma vie je recherche la Vérité et ce n’est pas un seul GPS qui me guide mais plein de belles personnes qui croisent ma route :
    Il y a celles dont le visage rayonne de paix, de joie, d’une foi qui booste la mienne ; celles dont la qualité de l’accueil me touche et m’oblige à la réflexion ; il y a les prêtres amis qui apaisent mes peurs et mes doutes, ceux qui m’aident à grandir en m’expliquant les Textes, en me donnant l’envie de mieux connaitre Dieu : Père, Fils et Esprit .
    Il y a aussi les grands témoins passés et présents…

    Et puis il y a toi Lapin Bleu ! Tes aventures ne sont pas seulement pour moi un sujet de divertissement souvent rigolo mais bien plutôt le point de départ d’une vraie recherche.
    La recherche d’une vie tout entière….

    Remarque de visiteur (euse) : et si la visite au site du Lapin Bleu était un peu plus qu’une récréation…une récompense suite à un travail bien fait ??? (lalalè…re!!!)

    Répondre

  3. J’ai publié sur mon facebook « Jacques Bastin » ton article du dimanche. En toute amitié, jacques (Pasteur Protestant à la retraite)

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *