Lorsqu’on consulte un site, on aime bien savoir qui est derrière…

Dans le cas présent, voici quelques détails. Coolus est mon nom d’artiste. En vrai, dans la vie, on m’appelle plutôt Jean-Baptiste. Je suis né en 1973 à Strasbourg (en France car certains mettent Strasbourg de l’autre côté de la frontière…).

Je suis membre d’une communauté religieuse appelée la « Croix Glorieuse », depuis 1993. Un handicap visuel que j’ai depuis la naissance a fait en sorte que j’observe beaucoup et que je parle peu. Le dessin a été un moyen de m’exprimer.

Devenu prêtre en 2002, je suis dans une paroisse de Perpignan. Je suis plutôt de caractère jovial, pas compliqué. J’ai découvert Dieu et son irruption dans ma vie a changé ma façon de voir les choses et les personnes. Je suis plein d’espérance sur les gens. et j’aime voir les côtés cocasses de la vie.

Le lapin bleu est un condensé de tout ça.

En 2005, j’ai commencé un blog sans grande envergure. Il a pris de l’ampleur.

En 2006, je me suis mis aux BD et la première est sortie aux éditions des Béatitudes. Quelques autres BD ont vu le jour les années suivantes. J’ai toujours cherché à développer, observer, travailler le dessin depuis ce temps.

En 2010, Birus -un autre frère de la communauté de la Croix Glorieuse- travaille avec moi pour que nous réalisions une oeuvre plus poussée; une trilogie de BD sur la vie de Jésus racontée parles animaux. Ces trois album nous demandent presque 10 ans de travail (en plus de notre boulot de curés). L’originalité et la profondeur de ces BD nous valent une « mention spéciale » du jury de la BD chrétienne d’Angoulême en 2011 pour le tome 1, et le prix de la BD chrétienne d’Angoulême 2019 (carrément !) pour le tome 3. Les BD sont mis en couleur par l’illustre illustratrice Elvine.

A partir de 2014, j’ai acquis un statut d’artiste-auteur, mais le dessin est loin d’être mon activité principale.

Bref, le lapin bleu me fait aller toujours plus loin, sans forcément l’avoir prévu moi-même. Cela dit, je ne me prends pas au sérieux. J’aime dire des choses sérieuses sans me prendre au sérieux.

 

 

 

 

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *