Le pharisien et le publicain (Luc 18,13-14)

 

Dans la Bible,

un pharisien est un homme qui est très religieux. Il fait tout ce que la loi demande de faire. Son problème est que quelques fois, il se permet de juger les autres qui ne sont pas « aussi bien que lui »… Jésus raconte une histoire : un jour, un pharisien va au Temple pour prier et fait la liste de ses bonnes actions. Puis il ajoute « Merci Seigneur parce que je ne suis pas comme l’autre pauvre type là-bas, ce publicain ». En effet, un autre homme est venu prier au Temple, c’est un « publicain » ; un homme qui collecte les impôts pour les Romains, et il se paye au passage. C’est vrai que les publicains n’ont pas bonne réputation. Par contre, ce publicain qui est venu prier reste au fond du Temple. Il ne se sent pas digne et n’ose même pas regarder Dieu. Il reconnaît qu’il n’est pas top.

La morale de la parabole, c’est que Dieu regarde celui qui a besoin de lui. Il a écouté la prière du publicain qui a besoin de Dieu, mais pas celle du Pharisien qui se trouve très bien comme il est.

 

Dans la BD,

on trouve cette parabole à la page 10, case 2 :

GAT10-02-LapinbleuHans fait le fier, il se croit prêt à partir en mission. Derrière lui, on aperçoit l’ombre chinoise qui représente deux lapins : le pharisien devant et le publicain derrière.

Hans comprendra petit à petit qu’il n’est pas digne de  partir en mission, mais que le Seigneur l’a appelé quand-même.

 

Et moi,

suis-je plutôt pharisien ou plutôt publicain ?

Est-ce que je juge facilement les autres ?

Est-ce que j’ai besoin des autres ou est-ce que je fais tout pour ne pas avoir besoin d’eux ?

Qu’est-ce qui peut m’aider à avoir besoin de Dieu ? A avoir besoin des autres ?

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *