Construire sa maison sur le sable ou sur le roc (Lc 6,47-49)

Dans la Bible,

Il est question de deux constructions ; l’une sur le roc, l’autre sur le sable. Dans les deux cas, le vent souffle, le torrent dévale et s’abat sur chacune des maisons. Bien entendu, la maison construite sur le sable s’écroule, alors que celle qui est construite sur le roc résiste. La morale n’est pas compliquée, elle nous pose la question « sur quoi ta vie est construite ? Sur du solide ou sur du mou ? Si les épreuves arrivent (le vent, le torrent), vas-tu résister et tenir debout ou vas-tu t’effondrer d’un coup ? ». Construire sa vie sur Dieu, c’est solide, car lui est un ami fidèle sur qui on peut s’appuyer dans les épreuves.

Dans la BD,

on voit les deux maisons à la page 46, dans la quatrième case, à droite, sous les palmiers.

GAT46-04-LapinbleuDans cette case, le lapin bleu dit ceci « je pense que la question du maître serait plutôt à entendre comme ça : en quoi votre vie a changé durant la mission ? ». Construire sur du roc, c’est se laisser interpeller par la vie, les événements, y réfléchir, réfléchir à comment on a fait face. Réfléchir à comment on a réagi dans telle situation, pour prendre du recul lorsqu’une situation semblable se reproduira.

Et moi,

est-ce que je sais tirer leçon des choses ? Est-ce que je sais « relire » les événements, relire ma journée pour regarder où je n’ai pas « été top », où j’ai agi de façon juste. Celui qui ne fait pas ça risque de reproduire les mêmes erreurs puisqu’il ne les a pas vues. Ou alors, il croit que tout est toujours de la faute des autres. Celui qui réfléchit arrivera à mieux se connaître, à estimer ses faiblesses, à ne pas se fourrer dans les mêmes pétrins, il aura même le courage de fuir devant ce qui pourrait être dangereux ou nocif pour lui.

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.