14. Le nettoyage 

Cela ne consiste pas à mettre du produit à vitres sur l’écran de l’ordinateur (quoi que…) mais à effacer les points, les taches, les traits qui dépassent des cases, ou encore à complèter les traits. C’est un travail un peu pénible où il faut reprendre l’album image après image.

 

 

Un petit exemple pour mieux saisir ?

 

Ci-dessous, l’image de gauche est brute. Celle de droite est nettoyée. Regardez le trait vertical sur la droite des deux images. Sur l’image de gauche, il y a plein d’endroits où ça dépasse. Il a fallu effacer tout ce qui dépassait. Morris ne prend pas la peine de le faire avec Lucky Luke, Coolus si.

 NBB-nettoyage a faireNBB-nettoyage fait

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 15. Le lettrage

 

NBB-Lettrage

 

Maintenant, il faut taper tous les textes. La « police » choisie fait un peu BD. Elle a un défaut: elle n’a pas d’accents. Ca veut dire qu’une fois que le texte est tapé, il faut les rajoûter « à la main ».

 

Ecrire le texte n’est pas chose facile. Il faut arriver à le cadrer de sorte à ce qu’il y ait le maximum d’espace vide dans la bulle, pour que la case « respire ».

 

 

 

 

On pourrait écrire le texte de ces manières aussi :

 NBB-balises3.jpg

NBB-balises2.jpg

 

 

 

 

 

 

 

Même texte, même taille, mais pas même effet…

Il faut que l’ensemble soit harmonieux à regarder.

Quand vous lisez une BD, si ça ne vous choque pas,

c’est que c’est bien fait, c’est tout.

 

 

Dernier travail; la couleur ! C’est par ici.

Interview d’Elvine

 

 

 

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *