Faire la planche, ce n’est pas ça…

 

1ère Lecture : Isaïe 2,1-5
Psaume 121
2ème Lecture : Romains 13,11-14  
Evangile : Matthieu 24,37-44
 
AA1Lapinbleu525-Ps121_2.jpg
 
 
Pour aller plus loin
Détails
 
-Ce dessin montre l’enthousiasme et la motivation de ce lapin. Rien ne l’arrête… enfin presque…
-A Jérusalem, il y a huit portes. L’une d’entre elle (la porte Dorée) reste fermée et la Tradition raconte que c’est le Messie qui l’ouvrira à la fin des temps. Cette porte est située à l’Orient. Elle mène directement du Mont des Oliviers au Temple lui-même. Actuellement, elle est murée. Sur le dessin, elle est en bois pour rappeler que le bois de la Croix de Jésus est l’unique manière d’entrer dans l’intimité de Dieu. Our cela, il n’y a que le Fils de Dieu, le Christ qui peut nous sauver. Voilà pourquoi ce pauvre lapin se « mange » la porte. (en savoir plus sur les portes de Jérusalem :
 http://www.interbible.org/interBible/caravane/voyage/2008/voy_080425.html )
En savoir plus sur le symbole de la porte dans la Bible, allez voir le site de Birus et Coolus expliquant leur BD « Nuit Blanche à Bethléem ».
 
Questions
 
-Ne croyons pas que ce lapin soit stupide ou bigleux. Il dit quelque chose de la foi. Déjà, il essaye d’entrer par cette porte. Ensuite, le voici qui embrasse le bois (il adore le Christ). Il entre pleinement en contact avec lui (et quelques fois, ça fait mal). Les panneaux « Travaux » et « Déviation » sont toutes les tentations qui voudraient nous éloigner de Dieu. Malgré cela, ce lapin persévère. Et enfin, il frappe à la porte (BAM BAM). Pour celui qui frappe, la porte s’ouvre, dit Jésus. Va-t-il rester insensible à nos cris, nos désirs et nos souffrances ?
Share

5 commentaires


  1. La notion de porte…cela me rappelle le dernier chant pris et trouvé dimanche dernier « Porte ouverte à qui viendra, nous vivrons ton Evangile, Jésus – Christ tu nous diras, le Tout-Autre qui fait vivre, Dieu soleil de l’au-delà, Dieu lumière sur nos pas  »
    Programme dense ! trop ? peut-être parfois, surement si on oublie qu’on n’est pas seul et qu’on y va comme le lapin bravement mais sans se prémunir de Sa Présence…Sur le dessin, la porte est en bois, bois de la Croix de Jésus, l’unique manière d’entrer dans l’intimité de Dieu, difficile voir incompréhensible à l’âme humaine qu’un Dieu qui nous aime passe et nous fasse passer par la souffrance !!!! Est-ce à dire que les chemins d’amour seront toujours jalousés, critiqués, mis au pilori ou au gibet de la Croix… Il ne suffit donc pas d’être Bonté (d’y tendre ) joie, amour altruiste pour rallier ??? Au contraire dans ce mystère à s’astreindre à discerner le Bien du Mal , à l’Ecoute des Ecritures, à l’observation du comportement de Jésus, au soutien de la prière et des sacrements, il faut encore entendre que cette Divinité en nous, à qui il faut laisser décroître notre égoïsme pour lui laisser toute la place en notre coeur, ce Créateur Miséricordieux et Juste, Insaisissable et pleinement présent, ne fera pas l’unanimité et même qu’il dérangera, qu’il attisera les haines et divisions par la gêne que son attitude même de Pardon dérangera au plus profond et que la réponse à cette implication qui demande conversion ce sera la violence…Jusqu’au sacrifice pour ne pas entrer justement dans la réplique de la violence…Si j’ai bien compris !!! Il n’y a que le Fils de Dieu, le Christ qui peut nous sauver mais pourtant plus on avance vers Sa Vérité et plus on se mange de porte. Cela donne envie vraiment d’arrêter sa progression, de dire stop, si plus j’aime plus j’encaisse, je stoppe l’addition…Et pourtant plus j’avance , même si je tombe, plus la soif est grande et l’appel profond, plus l’attachement se fait malgré les attaques plus nombreuses qui donneraient envie de faire demi-tour, de se noyer dans la masse, et d’attendre que « ça » la vie passe….et trépasse sans casse a priori Sauf que la casse est alors en soi…..Si je le sors de ma vie, lui ferme ma porte, l’absence est alors féroce et le vide immense….Reste un chemin où ne s’épargne pas la souffrance…Pétante de trouille et d’alibis sur mes incompétences et mes inaptitudes à subir , tenir, sans tomber dans la haine, la colère, la révolte, la fuite ….Alors je « me mange » la porte peut-être pas assez patiente, pas assez à entendre la voix qui me dis sonne d’abord à la porte du Coeur, fais-toi humble pour passer par celle sur le côté pas si brillante et assez reculée dans le coin ?
    Comprends que ce n’est pas toi qui l’ouvre. Embrasse le bois de la croix comme en la semaine sainte mais plus en ta vie sainte et adore le Chris. Oui pleinement en contact avec Lui, quelques fois, ça fait mal, tentations d’évitements si fortes ! é cela, ce lapin Donne moi Seigneur de persévèrer là où Tu m’attends , peut-être parfois de me mettre un peu à l’écart quand je m’use sans rien voir de ce que Tu accomplis. Oubliant qu’à chaque blessure, un larron se penche pour dire que lui à compris et dire Merci… Que sa douceur pourrait occulter la haine qui déborde par ailleurs comme on pense une plaie, comme on valide le Vrai .
    Donne moi de ne pas lâcher sans cesser de tenter de te joindre et de te croire encore en train de m’absoudre et me oindre, de me porter sur les chemins que Tu as pris, porteurs de Vie….
    Donne moi donc cette Naissance dont Toi seul est Mystère et semence…

    Répondre
  2. CRBR

    ce manger une porte par foie, ma fois , ca s’appelle ête borné tout simplement!!!

    http://www.crbrleblog.com

    Répondre
  3. Eisbär

    Chers amis bonjour et bienvenue sur : http://tetramorphe.blogspot.com/

    http://tetramorphe.blogspot.com/ c’est LE blog de l’art chrétien !

    http://tetramorphe.blogspot.com/ c’est :

    – 20 000 connexions uniques par mois

    – Une augmentation croissante de visiteurs depuis la rentrée de septembre (+200% chaque mois)

    – L’actualité des évènements culturels (expositions, concerts, festivals, conférences rencontres, visites)

    – Des vidéos et des reportages en plusieurs langues sur le patrimoine artistique chrétien du monde entier

    – Les plus grands peintres, les plus belles cathédrales, les plus troublantes des symphonies.

    Venez découvrir votre culture chrétienne, sans prosélytisme aucun. Athées, agnostiques, païens, anti-cléricaux, cathos tradis ou progressistes… vous êtes tous les bienvenues.

    Parce que le beau est la preuve expérimentale que l’Incarnation est possible

    EN DECEMBRE SUR http://tetramorphe.blogspot.com/ :

    http://www.youtube.com/watch?v=Ppxiqfugbqk

    Répondre
  4. Serard

    Excellent. Je crois que cette fois je me souviendrai plus facilement de l’évangile du dimanche suivant!

    Répondre
  5. Marie-Ange

    Merci Lapin Bleu, de m’aider à préparer mon cœur à vivre pleinement ce beau temps de l’Avent.

    Viens, Seigneur Jésus ! Nous t’attendons !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.